Lou Sonata

Lou a beaucoup grandi. Elle est maintenant étudiante et a son propre appartement. Julien Neel poursuit sa merveilleuse série avec deux tomes de Lou Sonata, deux mouvements comme les cycles de la vie. Une jolie comédie romantique au rythme de la musique.

“La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée.” (Platon)

C’est en 2004 que Julien Neel publie les premières planches de Lou dans la collection Tchô pilotée par Zep. L’auteur né en 1976 imagine alors les aventures d’une collégienne, sa vie et son quotidien.

L’adolescente de 12 ans vit avec sa maman romancière-passionnée de jeux vidéo et son petit frère Fulgor. Autour d’elle, une galerie de personnages secondaires qui illuminent son existence : ses amies Marie-Emilie et Mina, mais aussi son amoureux Tristan. Sans oublier Richard, le compagnon de sa mère, sa grand-mère maternelle un brin ronchon ou Clément Fifrelin.

“La musique est l’aliment de l’amour.” (William Shakespeare)

En huit tomes, Julien Neel crée un univers drôle, tendre et empli d’émotions. Les préoccupations de ses protagonistes collent parfaitement à celles de ses lecteurs. Fin observateur de l’adolescence, l’auteur de l’Atelier Mastodonte prend également le pari de faire grandir son héroïne. Ainsi, ses lecteurs grandissent avec elle. Les thématiques sont riches et variées, naviguant entre les rires, les pleurs, les peurs et les incertitudes. C’est cette proximité et ce réalisme qui en font tout de suite un grand succès littéraire.

Et il y a de l’amour dans Lou. Un amour filial entre mère et fille (Lou et sa maman, sa maman et sa grand-mère), un amour adelphe (Lou et Fulgor), un amour-premiers émois (Lou et Tristan, Lou et ses petits amis), un amour des animaux (Lou et son chat), un amour pour la nature et un amour pour les autres. Parce que oui, Lou est altruiste, toujours positive malgré les heurts de la vie. Elle s’émerveille des autres. Et c’est tellement agréable de lire des récits si justes et intelligents.

“Nous nous cachons dans la musique afin de nous dévoiler.” (Jim Morrison)

Alors, Lou se dévoile devant nos yeux. Dans ce tome 1 de Lou Sonata, la jeune majeure – maintenant – doit se confronter à la dure réalité de la vie d’étudiante.

Fulgor et sa maman la déménagent dans son nouvel appartement. Finie la vie à trois, bonjour à la vie d’adulte.

“En un claquement de porte, ils sont partis, et me voilà seule…”

Nettoyer et ranger ses affaires, dans ce nouvel espace de vie, ce n’est pas simple. Il est pourtant sympa ce logement avec sa mezzanine pour dormir et son mini-balcon. Alors, Lou établit des listes pour s’y retrouver. Elle est impressionnée par tout ce qui l’entoure.

“Qui néglige la musique ignore l’approche du sublime.” (Louis Nucera)

Surtout qu’à la fac, ce n’est pas simple non plus. Lou est seule dans ce grand lieu où les gens sont nombreux. La solitude l’envahit. Et ce n’est pas son chat, ses appels à Fulgor ou Marie-Emilie venant quelques jours chez elle qui vont la sortir de ces premiers mois difficiles.

Vient le moment des vacances, où Lou prend le train pour retrouver sa maman et Fulgor

“Quand la musique est bonne” (Jean-Jacques Goldman)

Dans le deuxième volet de Lou Sonata – deuxième mouvement – le cadre urbain laisse la place au cadre naturel de Mortebouse. Ce lieu emblématique de la série voit s’installer un festival de musique. A sa tête : Lou.

Dead Dung Fest réunit tous les personnages marquants de la série. Toustes les ami.es de la jeune femme sont ici pour l’aider à organiser au mieux cette fête musicale.

“Les mots bleus” (Christophe)

Tout est pensé minutieusement. Des scènes, une infirmerie, une cabane VIP, un lieu de restauration, un accueil billetterie et même un lieu de distribution de costumes. Et pour relancer sa maman, Lou prévoit un barabouquins pour qu’elle puisse dédicacer ses deux livres et rencontrer ses lecteurs. Il y a même Clément Fifrelin, ancien amoureux secret de Lou (ce n’était pas réciproque). Aujourd’hui médecin et adjoint au maire, il se lance dans un discours ennuyeux.

Mais rien ne se passe comme sur des roulettes. La musique parfois n’est pas bonne. Les grains de sable enrayent la machine mais pas l’enthousiasme de Lou. Elle trouve toujours des solutions même quand Krystal Zealot, le groupe phare du festival se perd en chemin…

“Messages personnels” (Françoise Hardy)

Sonata, mouvement musical, est une référence directe de Julien Neel aux univers musicaux. Une musique qui a toujours nourri sa vie. Il semblait donc logique que l’auteur s’y réfère. Dans le premier volume de ce nouvel arc narratif, Julien Neel évoque la musique dans la vie de son héroïne plutôt par les fêtes estudiantines. Tandis que dans le deuxième volet, elle tient une place centrale avec l’organisation du Dead Dung Fest.

La bande dessinée est d’ailleurs accompagnée d’un QRCode visible en fin d’album dans le dossier complémentaire. Il permet aux lecteurs de s’immerger dans la musique de Krystal Zealot. On y retrouve les artistes qui ont foulé les scènes du festival. Mieux, le groupe principal a même publié un vinyle collector.

“Je dis aime” (M.)

S’il y a plein de “messages personnels” dans Lou, Julien Neel n’oublie pas de crier “Je dis aime” aux autres à travers ses personnages. Les deux albums sont sensibles et drôles.

Lou doit maintenant apprendre à se connaître en tant qu’adulte et ce n’est pas simple. J’ai beaucoup apprécié le tome 1 de Sonata pour cela. Elle s’émancipe, doit gérer seule les obstacles de sa vie (sa mère est loin et ne peut pas tout gérer à distance). Elle découvre l’université, les difficultés de travailler ses cours, doit s’assumer et assumer ses choix. Rien n’est “gratuit” dans les albums de Lou. Tout est admirablement pensé par Julien Neel.

J’ai aussi apprécié le tome 2 de Sonata parce que l’auteur convie tous les personnages qui ont joué un rôle plus ou moins important dans la série. Comme une douce et belle nostalgie. Pourtant, rien n’est terminé. Un troisième et dernier mouvement est à suivre. Pour le plus grand bonheur des amateurs et amatrices de la série…

Article posté le lundi 11 décembre 2023 par Damien Canteau

Lou Sonata 1 de Julien Neel (éditions Glénat)
  • Lou ! Sonata, tome 1
  • Auteur : Julien Neel
  • Éditeur : Glénat
  • Collection : Tchô !
  • Prix : 17,50 €
  • Parution : 02 décembre 2020
  • Pagination : 144 pages
  • ISBN : 9782344038048

Résumé de l’éditeur : Désormais, Lou est une jeune femme confrontée à sa vie d’étudiante qui s’installe seule (enfin presque, le chat est toujours là) dans la ville de Tygre. Les joies mais aussi certaines peines de l’indépendance, les nouvelles connaissances, se perdre dans une ville qu’on ne connait pas, le retour d’une amie, Lou continue d’avancer dans sa vie et de nous questionner via ce mélange d’humour et de sensibilité dont la formule inédite en BD fût de faire grandir son héroïne en même temps que ses lecteurs. Quand Lou débutait en 2004, c’était une enfant qui vivait seule avec une maman un peu loufoque et gauche mais toujours bienveillante pour sa fille. Il s’en est passé des choses depuis sa rencontre avec Tristan, les étés avec les copains, l’arrivée d’un frère ou la crise des cristaux ! Au fil des 8 tomes de la première saison et de toutes ces rencontres, Lou s’est émancipée et affirmée. Il est maintenant temps qu’elle apprenne à se connaître en tant qu’adulte. Entre quotidien décalé et références à la pop-culture, Lou ! est une série qui fascine par sa créativité atypique qui en fait l’une des BD les plus en phase avec son époque. Si les lecteurs ont grandi depuis 15 ans, Julien Neel également, il s’y est affirmé comme un véritable auteur, capable de surprendre ses lecteurs tout en se renouvelant.Sonata c’est une référence directe à la musique. Une musique qui a toujours nourri l’univers intime de Julien Neel. Sonata c’est la promesse de mouvement dans la vie de Lou, celle d’écrire une nouvelle partition toujours ensemble et créer cette petite musique qui vous accompagnera longtemps encore après la lecture de ce premier tome de 144 pages.

Lou Sonata 2 de Julien Neel (éditions Glénat)
  • Lou ! Sonata, tome 2
  • Auteur : Julien Neel
  • Éditeur : Glénat
  • Collection : Tchô !
  • Prix : 17,50 €
  • Parution : 15 novembre 2023
  • Pagination : 144 pages
  • ISBN : 9782344049747

Résumé de l’éditeur : Vibrer au son de la musique n’a jamais été aussi libérateur.Alors que son amie Marie-Émilie se désole de ne pouvoir faire la fête, Lou a une idée lumineuse ! Et si elle profitait du terrain dont elle vient d’hériter à Mortebouse pour organiser le plus grand festival de musique que la région ait connu ! Motivée, Lou va se lancer à 100 % dans ce projet exaltant ! Heureusement, ses amis sont là pour l’aider car la tâche n’est pas de tout repos. Tandis que Tristan s’occupe des bracelets pour les bénévoles, Nour imprime les dépliants et Mina vérifie l’électricité. Rien n’est prêt, mais Lou doit encore aller accueillir Jeanne, qui arrive en avance. C’est drôle, cette petite fille enjouée qui lui ressemble étrangement. Les complications s’enchaînent, mais ces deux jours de festivités s’annoncent d’ores et déjà inoubliables ! En prenant les rênes du festival, c’est sa propre vie que Lou va prendre en main. Sonata, c’est une référence directe à la musique. Une musique qui a toujours nourri l’univers intime de Julien Neel. Lou, héroïne phare de toute une génération, a fait du chemin tout au long des 8 tomes de la première saison et continue d’avancer dans cette saison 2. Ce second roman graphique solaire et festif célèbre le retour de tous les personnages de la série et souligne un tournant dans la vie de la jeune femme.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir