Lou ! tome 7 : La cabane

Au fil des 7 tomes de Lou ! , Julien Neel a crée un univers jeunesse de grande qualité. De la petite fille qui vit seule avec sa maman au retour au sources pour les deux personnages et le petit frère Fulgor, il a imaginé un monde sympathique, acclamé par le public et la critique. Bienvenue dans le petit monde de Lou !

LOU : DES DÉBUTS PROMETTEURS DANS TCHÔ !

C’est en 2004 que le premier tome de Lou est édité après une prépublication dans le magazine Tchô ! (Glénat). Dans ce premier volume, le lecteur fait connaissance de la jeune pré-adolescente de 12 ans qui entre au collège. Souvent positive, très indépendante, à l’imagination débordante et vraie créative, elle est aussi très drôle.

La mère de la jeune fille blonde s’appelle Emma. Avec une franche immense et de grosse lunette, elle a 31 ans lorsque débute les aventures de Lou. Vraie geek et mauvaise cuisinière, elle est écrivain. Son roman de science-fiction Sidéra est un succès important qu’elle songe par la suite à l’adapter en comédie musicale.

Les deux habitent dans un grand immeuble orange. Lou est amoureuse de Tristan mais elle n’ose pas lui parler. Le nouveau voisin Richard pourrait plaire à Emma, ça elle en est sûre ! Mais le jeune adolescent déménage sans un mot.

MORTEBOUSE, INCENDIE ET FULGOR

Dans le volume suivant (Mortebouse), Lou doit partir chez sa grand-mère à Mortebouse, le village natal de sa mère. Elle découvre une vieille femme acariâtre mais aussi le passé de Emma. Finalement, elle se plait bien là-bas.

Mina, la meilleure amie de Lou, s’éloigne d’elle et cette dernière se rapproche de Marie-Amélie, une gothique mutique (Le cimetière des autobus, tome 3).

Lou a maintenant 14 ans (Idylles), part en vacances avec Mina, Karine et Marie-Amélie et retrouve Tristan dans un camping à côté de la villa des parents de l’ado gothique. Le jeune garçon est accompagné de Jean-Jean – qui deviendra le petit ami de Mina – et doit se rendre à l’évidence : il ne se passera rien avec Lou. Pire, elle est embrassée par Paul.

Au retour des vacances (tome 5 Laser Ninja), l’immeuble où habitent Emma et sa fille prend feu. Elles perdent tout. On apprend que sa mère est enceinte et que Richard l’a quittée pour la fameuse grotte de la Graoute. Sans son amoureux, elle accouche seule et donne le prénom de Fulgor à son fils. La grand-mère se réconcilie avec sa fille. Lou et Emma emménagent dans leur nouvelle maison à a fin de l’album.

RETOUR AUX SOURCES

Dans La cabane (tome 7), tout le monde – Lou, Emma, Fulgor, Mina et Marie-Amélie – part se mettre au vert à Mortebouse. La grand-mère est en couple avec Monsieur Chassagne et c’est une grande surprise ! Pas de 4G, pas de wifi, rien dans le village. Mina va mourir d’ennui, tandis que Marie-Amélie a changé, elle est plus ouverte et n’est plus du tout gothique.

Clément Fifrelin, l’amoureux transi d’Emma, n’est plus médecin et a encore fait une nouvelle chirurgie esthétique pour plaire à sa belle.

Tristan et Jean-Jean sont réveillés dans La Graoute par les parents de Marie-Amélie en mission gouvernementale secrète après les étranges phénomènes constatés un peu partout en France. Ils utilisent une couverture étonnante : un camion publicitaire pour le jus de raisin.

Tout ce petit monde se retrouve à Mortebouse et les plus jeunes décident de construire une cabane pour passer les plus belles vacances de leur vie…

UNE GALERIE DE PERSONNAGES TRÈS RÉUSSIE

Julien Neel a composé une galerie de portraits très réussie. En plus de Emma et Lou, il imagine Fulgor, qui lui aussi grandit (2-3 ans) et qui aime les dinosaures. Richard, le père de Fulgor, écolo-bobo qui porte une peau de mouton sur les épaules, il quitte Emma dans le 5e tome. Mina, amie d’enfance de Lou (elles se sont connues à la crèche), qui a un sacré caractère mais est adorable. Tristan, l’amoureux de Lou (Au fil des albums, on ne sait pas vraiment s’ils sont ensemble). Marie-Amélie, fille de parents riches, elle est gothique jusqu’au tome 7 et vivra une belle histoire d’amour dans ce même opus. Paul, le garçon parfois un peu « à part », il est artiste, poète. Clément Fifrelin, le médecin pas très beau de Mortebouse, amoureux transi de Emma.

Mais le personnage – la star de la série – qui plait dans les aventures de Lou est sans contestation la grand-mère ! Véritable caution humoristique de la série (un peu comme Haddock dans Tintin), elle est toujours de mauvaise humeur, râle sur tout le monde, ne sait cuisiner que les choux de Bruxelles. Elle adore se quereller avec Emma, sa fille. Elle est en couple dans ce 7e volume.

DE L’HUMOUR ET BEAUCOUP D’AMOUR

Julien Neel a imaginé un univers fort et riche. D’abord ciblé pour les jeunes lectrices, il plaira aussi aux garçons et même aux adultes. Cette série familiale repose sur des personnages attachants et sur un humour dévastateur. Les situations sont folles et les dialogues ciselés (entre Emma et sa mère).

En choisissant de faire grandir son héroïne au fil des albums, il peut ainsi lui ouvrir des portes de plus en plus « adulte ». La série devrait se terminer avec le huitième tome lorsque Lou aura 18 ans.

L’auteur qui a débuté sa carrière dans la publicité, a beaucoup dessiné de personnages « sous licence » pour une société de carterie (Titi et Grosminet) et l’a poursuivie dans le domaine des webtoons et de l’animation. Il a continué par des travaux pour des jeux vidéo produits par TF1. C’est Jean-Claude Camano (en charge du Titeuf et de Tchô chez Glénat) qui découvre son immense talent et lui propose de travailler pour la revue. Il crée alors Lou. Le premier volume est d’ailleurs assez autobiographique comme il le dit souvent.

Admirateur de Hergé et des travaux de Sfar et Trondheim, il développe une très belle partie graphique, qui elle aussi, évolue au fil des albums. Sa palette de couleurs très pastel est idéal pour restituer l’ambiance douce des récits.

PRODUITS DÉRIVÉS, DESSIN ANIMÉ ET FILM

Le succès est au rendez-vous rapidement. Traduite dans un vingtaine de langues, Lou est une série qui se vend très bien (2.5 millions d’albums en 6 tomes). Les produits dérivés se multiplient et les récompenses pleuvent : Prix Jeunesse 9/12 ans du Festival d’Angoulême en 2005 pour le tome 1 et Prix de la série Jeunesse en 2010 à la Mecque du 9e Art.

En 2009, Lou fait l’objet d’une série animée télévisée, produite par Go-n et diffusée sur M6, Disney Channel et 6Ter. Comme à son habitude l’auteur de Chaque chose supervise tout cela, met la main à la pâte. Ce sera le cas pour le film live (avec de vrais acteurs) Lou ! journal infime, sur les écrans en octobre 2014, qu’il réalise et qui repose sur les 4 premiers volumes de la série dessinée.

Article posté le mardi 25 octobre 2016 par Damien Canteau

Lou est un excellente série de Julien Neel (Glénat) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Lou ! , tome 7 : La cabane
  • Auteur : Julien Neel
  • Editeur : Glénat, Tchô la collec
  • Prix : 9.99€
  • Parution : 12 octobre 2016

Résumé de l’éditeur : Cette année, déconnectez-vous, Lou vous invite sur la terre de ses ancêtres : à Mortebouse, où la 3G est inexistante ! Un tout nouvel album, en compagnie de sa maman, de Mina, Paul, Tristan, Mister Juice, et d’une myriade de nouveaux personnages, qui nous conduisent sur les traces d’une mystérieuse cabane…En décrivant, d’un regard juste et touchant, le quotidien de Lou, une jeune fille d’aujourd’hui, Julien Neel a insufflé une touche de fraîcheur et de sensibilité alors inédites à la bande dessinée. Lou !, c’est la synthèse parfaite entre série grand public et oeuvre d’auteur personnelle, ce qui en fait un véritable joyau du 9e Art. Acclamée par la critique et le public, traduite dans une vingtaine de langues, la série a ainsi remporté de nombreux prix (dont le prix Jeunesse du festival d’Angoulême par deux fois), s’est vendue à 2,5 millions d’exemplaires, a été adaptée en série animée puis au cinéma par Julien Neel lui-même !Elle a surtout su conquérir le coeur d’un public de plus en plus large. Grands et petits, filles et garçons, tous se jetteront sur ce nouvel album pour découvrir la suite du destin de l’adorable Lou, qu’ils ont eu le plaisir de voir grandir au fil des tomes !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir