Lucienne ou les millionnaires de la Rondière

Aurélien Ducoudray et Gilles Aris nous proposent une histoire rafraichissante au carrefour des milieux ruraux et de la vie actuelle, avec cet album de la collection Grand Angle, Lucienne ou les Millionnaires de la Rondière. Vous serez transportés au cœur d’un lieu-dit de l’Indre, la Rondière, dans le quotidien de ses habitants et de l’une d’entre eux en particulier, Lucienne.

Tout démarre par un courrier qui n’a pas de petites lignes

Lucienne est une retraitée active, entre les soins qu’elle apporte à ses lapins, ses volailles, le jardin et la surveillance de la petite chienne Kikine qui ne pense qu’à faire des bêtises. La venue du facteur est toujours pour elle un moment important car il lui apporte régulièrement des nouvelles de tous les petits dont elle est la marraine à travers le monde.

Un matin, elle trouve dans sa cour, par terre, ou courrier qui lui est adressé par la société Outillor, « les outils en or », vous savez, ces camions qui font la tournée de toutes les petites communes et proposent toutes sortes d’équipement de bricolage. Surprise, elle ouvre l’enveloppe et là… Lucienne n’en croit pas ses yeux car elle a gagné la modique somme de … 200 000 euros ! De quoi parrainer encore plus d’enfants en hommage à son fils unique disparu à 5 ans.

Georges, son mari, toujours à bricoler son vieux tracteur, n’y croit pas, lui, et fait tout pour lui remettre les pieds sur terre. Mais non, Lucienne en est convaincue, elle a bien gagné, reste à le lui prouver. Débute alors une enquête discrète auprès de ses voisins et voisines de la Rondière pour voir s’ils sont eux aussi concernés. Ce sera l’occasion de partir à la rencontre de toutes les personnalités qui composent ce petit village.

Lucienne ou les millionnaires de la Rondière : Une photographie bienveillante de notre ruralité

A travers cet album, deux sociétés se croisent et se superposent, d’un côté le facteur en 4 L ou l’épicier faisant sa tournée, attendu par ces dames, les souvenirs d’anciens combattants, la campagne vieillissante, et de l’autre, les conversations sur téléphone portable, les sociétés en liquidation judiciaire, l’installation de néo-ruraux, sans oublier ces supermarchés qui finalement sont bien pratiques quand même.

Le lecteur se laisse porter, accompagne les personnages, porté par un regard bienveillant, un brin nostalgique d’une époque bientôt révolue. Aurélien Ducoudray nous décrit des personnages attachants au grand cœur et au caractère bien trempé. Il nous montre également les valeurs portées par ces campagnards qui sont accueillants et solidaires.

On sourit volontiers au détour de chaque page, devant la douceur de vivre de cette campagne. Le livret qui clôture l’album nous ramène dans la réalité puisqu’il présente les personnes réelles qui ont inspirées les personnages de l’album et que l’on pourrait retrouver ailleurs…

On retrouvera par ailleurs quelques indices d’une architecture berrichonne dans l’organisation des fermettes du hameau.

Un moment de lecture très agréable, à faire le lien avec les villages que l’on connaît par ailleurs… ou nos souvenirs d’enfance.

Article posté le mercredi 18 mars 2020 par Sophie & Noël

Lucienne ou les millionnaires de la Rondière de Aurélien Ducoudray et Gilles Aris (Grand Angle)
  • Lucienne ou les millionnaires de la Rondière
  • Scénariste : Aurélien Ducoudray
  • Dessinateur : Gilles Aris
  • Éditeur : Grand Angle
  • Prix : 17.90 €
  • Parution : 08 janvier 2020
  • ISBN : 9782818967263

Résumé de l’éditeur : Tout ce que vous allez lire est vrai… sauf l’histoire ! Lucienne et Georges, deux sexagénaires campagnards vivent dans leur petit village de La Rondière où Georges répare son infatigable tracteur et Lucienne s’occupe des tâches quotidiennes. Elle apaise un peu le deuil de son unique fils en parrainant des enfants défavorisés dans le monde entier. Lorsque le facteur amène à Lucienne une lettre annonçant qu’elle est la grande gagnante du jeu-concours des magasins Outillor, sa vie va être bouleversée. Avec le premier prix de 200 000 euros, elle aurait enfin de quoi parrainer tous les enfants nécessiteux de la Terre…

À propos de l'auteur de cet article

Sophie & Noël

Chez Sophie & Noël, la bande dessinée, c'est une affaire de famille. Parents de deux enfants (Gabriel et Léna), ils aiment les polars mais aussi les récits jeunesse. Des chroniques à six mains pour vous faire découvrir des pépites.

En savoir