Our Colorful Days

Sora, un jeune lycéen, est amoureux de son camarade Kenta. Ne voulant pas dire qu’il est gay, il doit le cacher. L’auteur du Mari de mon frère, Gengoroh Tagame est de retour avec Our Colorful Days, sa nouvelle série friendly aux éditions Akata. Sympathique et agréable !

Être amoureux d’un garçon, pas si simple

Comme tous les matins, Sora prend le bus pour aller au lycée. Aujourd’hui, il est en retard mais réussi à l’attraper grâce à Nao, son amie. Alors qu’il aurait pu la remercier, il lui fait comprendre qu’il n’aime pas lorsqu’elle l’appelle Sora.

Depuis une rumeur forte à l’époque du collège, il préfère arrêter de l’appeler Nao pour Nakamura. Mais Sora a d’autres pensées en tête. Il est heureux parce qu’il peut passer quelques minutes avec Kenta dont il est secrètement amoureux.

« C’est comme si le monde s’éclairait de nouvelles teintes, plus lumineuses et mon cœur devient plus léger ! »

Pourtant très négligé et grossier, Sora est attiré par lui. D’ailleurs, Kenta est toujours là pour lui, pour le protéger ou se soucier de sa santé comme un grand frère. Mais le jeune adolescent garde ce secret pour lui. Il n’osera jamais lui avouer son amour.

« Ça fait si longtemps que je veux te l’avouer, je t’aime… »

Dans la classe, souvent les autres camarades sont très lourds. Pire, ils n’hésitent pas à faire des remarques et des blagues homophobes. Lorsque cela arrive, Sora réussit à mettre un masque pour ne rien laisser transparaître. Mais aujourd’hui, il n’y arrive pas et décide de sortir du lycée.

Il s’allonge sur le parapet le long de la plage et commence à s’endormir. Il est réveillé par les paroles d’un homme âge qui lui dit qu’il l’aime. A-t-il rêvé ? Il est pourtant déstabilisé par ses quelques mots.

« Oui, moi aussi je suis gay ! »

Alors qu’il aurait du se rendre au club avec Nao, Sora sèche encore les cours. Dans la rue, il pense avoir reconnu le mystérieux homme. Il le suit jusqu’à un café. Il entre. L’homme est là. Il est le patron du bar. Le jeune lycéen aimerait savoir si c’était vraiment lui le jour d’avant sur la plage. Mais, il n’ose pas.

Quelques jours plus tard, Sora décide de retourner au café. Il obtient alors sa réponse. Puis décide de dire pour la première fois à quelqu’un qu’il est gay. Dans l’embrasure de la porte, Noa vient d’entendre cette révélation…

Our Colorful Days : une lecture rafraichissante et sympathique

Après la merveilleuse série Le mari de mon frère (4 volumes chez Akata), la nouvelle série de Gengoroh Tagame était très attendue. Il faut souligner que la précédente, grand public, avait séduit les lecteurs par la justesse de son propos et une petite fille, Kana, qui faisait accepter plus facilement les choses par sa personnalité enjouée.

Our Colorful Days est une série, qui elle aussi, se veut tout public. Le mangaka imagine une comédie romantique simple mais très agréable à la lecture. Non loin des boy’s love – même si le propos est plus fort et la situation mieux abordée – le premier volume repose sur des personnages attachants. Sora est un adolescent plutôt réservé, bon élève. Nao est une amie souriante sur laquelle on peut compter. Le patron du café est bienveillant et très à l’écoute. Il reste alors Kenta. Robuste garçon, il est brut de décoffrage mais possède un gros cœur. Il est d’une grande loyauté envers Sora.

De la difficulté d’être soi

Our Colorful Days parle avant tout de la difficulté d’être soi, de s’accepter pour pouvoir avancer dans la vie. Le thème du coming out est donc central dans ce premier volume.

Gengoroh Tagame aborde aussi les tourments psychologiques d’un adolescent se découvrant homosexuel. Comment être sûr de soi ? Comment avouer ses sentiments lorsque l’on est gay ? Sora trouve une oreille attentive et compréhensive auprès du patron du café. Les lecteurs ne savent pas encore vraiment qui est cet homme. Pourquoi tient-il un bar aussi peu avenant ?

Comme pour Le mari de mon frère, les dessins du mangaka sont simples et très lisibles. L’auteur japonais ne s’embarrasse que peu des décors, préférant se concentrer sur les interactions entre ses personnages.

Our Colorful Days : un premier volume prometteur sur le thème sensible du coming out, abordé de manière très délicate. Un bon démarrage de série.

Article posté le lundi 20 avril 2020 par Damien Canteau

Our Colorful Days 1 de Gengoroh Tagame (Akata) - BOKURA NO SHIKISAI © Gengoroh Tagame 2018 / FUTABASHA PUBLISHERS LTD., Tokyo
  • Our Colorful Days, volume 1
  • Auteur : Gengoroh Tagame
  • Éditeur : Akata, collection Medium
  • Prix : 8.05 €
  • Parution : 11 juin 2020
  • ISBN : 9782369748335

Résumé de l’éditeur : Sora est lycéen, et il aime en secret Kenta, son camarade de classe. Même à Nao, son amie d’enfance, il n’a jamais avoué qu’il est gay. Pourtant, quand un jour en classe, à force d’entendre les blagues homophobes des autres garçons, il ne supporte plus le poids du secret, il décide de sécher les cours…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir