Texto maudit

Et si la vie d’adolescents étaient bouleversée par un SMS ? Renz et Tanguy Ferrand imaginent les conséquences de ce qui ne devait être qu’une blague dans Texto maudit, le nouveau titre de la collection Frissons des éditions Jungle.

Jeu dangereux

Roxane, Alice, Tidiane et Sacha sont de très bons amis. Un soir, ce dernier raconte aux trois autres une histoire que son oncle lui a dévoilé : le texto maudit. Après avoir envoyé Düü au numéro maudit 9696, l’auteur reçoit un message du spectre noir et devient ainsi sa proie.

Ne croyant pas une seconde à cette farce, Alice joue le jeu et envoie un texto à Düü. En précédent du chiffre 4, le numéro maudit, les quatre téléphones seront connectés au spectre. Alice, Tidiane et Sacha reçoivent une réponse, pas Roxane.

Les adultes se comportent bizarrement

Le lendemain, la mère d’Alice entend vibrer le téléphone de sa fille. Elle se met alors dans une colère noire après avoir vu la photo affichée, celle de Picasso, leur chat, dans un montage et en fâcheuse posture.

Au collège, les quatre amis parlent de l’image de Picasso qu’ils ont tous reçu. Encore une fois, Roxane ne l’aurait pas eu.

Les parents et adultes autour des quatre adolescents commencent alors à avoir d’étranges comportements. Et si cela venait de ce texto maudit ?

Texto maudit : premier volume accrocheur

Après La brigades des cauchemars et Les détectives du surnaturel, la collection Frissons des éditions Jungle s’agrandit d’une nouveau titre : Texto maudit.

Pour son premier album de bande dessinée, Tanguy Ferrand ne choisit pas la facilité avec une série horreur-fantastique pour la jeunesse. Difficile de passer après d’excellents titres de survival-slasher (notamment en manga) même s’il ne cible pas le grands adolescents mais les plus jeunes. Il faut donc faire peur sans complétement effrayer.

A l’image de Le secret (Mike Richardson et Alexander J – Urban Comics) – un album autour de discussions téléphoniques  – il mise avant tout sur le mystère et le fantastique. Des halos bleus jaillissent des écrans et forcent uniquement les adultes à faire des choses qu’ils ne souhaitent pas et qu’ils regrettent par la suite. Il installe doucement une atmosphère angoissante dès les premières pages. Si les lecteurs auraient pu penser comme les protagonistes à une mauvaise blague, tout autour d’eux va être bouleversé.

En choisissant le portable – accessoire indispensable des adolescents – Ferrand peut aussi leur parler de dépendance, de harcèlement et de réputation qui s’écroule.

Pour l’accompagner au dessin, Renz réalise un travail parfait. L’auteur dont c’est le premier album livre des planches efficaces, restituant bien l’ambiance pesante du récit. Les couleurs de Drac renforcent le côté angoissant de l’histoire.

En plus de ce premier bon volume de Texto maudit, il est à noter la sortie de l’album Le réveil des poupées (Michel-Yves Schmitt et Maud Begon) dans la même collection (voir ci-dessous).

Article posté le mardi 01 janvier 2019 par Damien Canteau

Le réveil des poupées

Anna, Max et leur mère emménagent dans une nouvelle maison après la séparation des parents. Si le petit est heureux, l’aînée est mécontente. Le quartier semble surprenant : une maison de retraite où des mystères sont légion et la boutique de poupées tenue par un vieux monsieur angoissant.

Anna doit d’ailleurs y entrer après que sa poupée favorite fut abîmée (par son frère semble-t-il). Les poupées sont moches et font vraiment peur. D’ailleurs, elles vont faire leur apparition dans leur maison…

Michel-Yves Schmitt (Jeanne détective de la jungle) imagine cette histoire frissonnante dans la veine de Chucky ou Annabelle, films d’horreur avec des poupées assoiffées de sang. Là, pas question de faire trop peur, juste bien donner des frissons aux jeunes lecteurs.

Maud Begon (La bouche d’ombre) réalise de très belles planches. L’ambiance pesante est bien restituée par la jeune autrice, diplômée de l’école Olivier de Serres.

Texto maudit 1 de Renz et Tanguy Ferrand (Jungle)
  • Texto maudit, tome 1 : Le défi
  • Scénariste : Tanguy Ferrand
  • Dessinateur : Renz
  • Coloriste : Drac
  • Editeur : Jungle, collection Frissons
  • Parution : 24 octobre 2018
  • Prix : 11.95€
  • ISBN : 9782822225953

Résumé de l’éditeur : Lors d’une soirée, Sacha raconte à ses amis Alice, Roxanne et Tidiane, la légende du texto maudit. Pour jouer à se faire peur, chacun entre dans le jeu et envoie un texto au fameux numéro concerné. Très vite, ils se rendent compte que l’histoire est vraie. Ils ont quatre jours pour briser la malédiction sous peine de graves sentences.

Le réveil des poupées de Michel-Yves Schmitt et Maud Begon (Jungle)
  • Le réveil des poupées
  • Scénariste : Michel-Yves Schmitt
  • Dessinatrice : Maud Begon
  • Editeur : Jungle, collection Frissons
  • Parution : 24 octobre 2018
  • Prix : 11.95€
  • ISBN : 9782822225670

Résumé de l’éditeur : Anna et son frère Max emménagent dans une nouvelle maison, avec leur mère. Coincé entre un hospice et une boutique de jouets ringards, l’endroit est carrément déprimant. Lorsqu’Anna doit faire réparer une de ses poupées de collection, elle se rend dans le magasin d’à côté. Les jouets, aussi défraichis que leur propriétaire, font froid dans le dos… La nuit même, Anna n’en croit pas ses yeux : les poupées de la boutique sont vivantes, prêtes à lui sauter dessus !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir