Titeuf

Alerte, alerte ! Titeuf veut devenir adolescent ! Le petit garçon espiègle à la mèche blonde veut faire plaisir à ses deux prétendantes, Ramatou et Nadia, en grandissant un peu. Pas simple de vouloir des poils de moustache ou de zizi, d’avoir des boutons d’acnée, le plus rapidement possible. Aidé de Manu, Hugo et François, il se lance dans un pari insensé. Bienvenue en adolescence est le quatorzième volume de Titeuf, un album signé Zep.

QUELLE AMOUREUSE CHOISIR : RAMATOU OU NADIA ?

Dans cette histoire longue, Titeuf est confronté à l’adolescence, un stade de la vie la plus importante pour lui. Même s’il connaît déjà quelques trucs de grand, il ignore comment devenir adolescent. Il faut souligner que Zep fait subir un drôle de dilemme à son héros : quelle amoureuse choisir ? Nadia, qu’il connaît depuis l’enfance, son amoureuse secrète qui le renvoie souvent balader ou Ramatou, la nouvelle, grande métisse ? Cette dernière lui demande de grandir. Il prend alors cela au premier degré et décide d’être déjà ado ! Sans sa célèbre mèche, il essaie tour à tour de se procurer de la testostérone, faire pipi dans une bouteille pour vérifier si les spermatozoïdes sont déjà là, demander de l’aide au chat pour obtenir ses premiers poils de moustache, se dessiner des boutons, prendre une démarche blasée et parler avec une voix chevrotante (comme les lycéens qu’il a observé) ou encore tenter deux amoureuses à mi-temps.

TITEUF SUJET DE JALOUSIE

Comme l’explique Zep, pour Titeuf : « L’adolescence est fascinante et effrayante, vue de son âge. On s’y comporte de manière incompréhensible, nos corps subissent d’étranges mutations, la voix, la taille, le poids, les poils, les boutons… […] Et si Titeuf est attiré par les filles, elles lui font peur. L’amour reste un concept. Il préfère jouer avec ses copains que lécher la bouche d’une fille… Beurk ! ». En effet, pour une fois, le garçon plaît aux filles ou plutôt c’est qu’il est le sujet de jalousie entre Ramatou et Nadia. Alors qu’il rêvait depuis 13 albums de conquérir cette dernière, il est au centre des disputes de deux filles ! Catastrophes en vue…

TITEUF : 20 MILLIONS D’ALBUMS VENDUS EN 20 ANS

Encore une fois, l’auteur suisse livre un album tendre, subtil, intelligent, soulevant des thématiques dures, fortes et contemporaines. Si l’amour est toujours présent depuis le premier volume de Titeuf, cette fois-ci, le héros y est vraiment confronté de manière directe. Comme à son habitude, Zep délivre ses messages grâce à un humour toujours bienveillant, jamais méchant. Dépassé par le succès de sa série, il est à noter que Titeuf c’est : 20 millions d’albums vendus en 20 ans, une série traduite en 25 langues (qui cartonne en Allemagne), une série animée sur France 3 (quatrième saison prévue en 2016), un film en 3D en 2011, des objets dérivés par milliers et une exposition plébiscitée à la Cité des Sciences et de l’Industrie en 2009 et 2014 (Le guide du zizi sexuel).

Article posté le mardi 29 septembre 2015 par Damien Canteau

Titeuf T. 14 fait partie des coups de coeur des BD parues en 2015 pour Comixtrip, le site spécialisé en bande dessinée
  • Titeuf, tome 14 : Bienvenue en adolescence !
  • Auteur: Zep
  • Editeur: Glénat, Tchô la collec’
  • Prix: 9.99€
  • Parution: 27 août 2015

Résumé de l’éditeur :  La vie de Titeuf est bien bousculée ! Lui qui avait jusqu’ici l’habitude de se prendre des baffes avec les filles doit maintenant choisir entre deux prétendantes : Nadia ou Ramatou. Une situation à s’arracher les cheveux ! À moins que… et s’il avait 2 amoureuses à mi-temps, comme fait le papa de François avec ses 2 emplois ? Mais il n’y a que les gamins pour penser à ce genre de solutions. Il est temps de grandir un peu, de passer à l’étape supérieure… l’adolescence : ce moment bizarre où l’on commence à embrasser les filles sur la bouche. Il paraît même qu’on a le corps qui se transforme… un peu comme Hulk, quoi ! Sauf que devenir ado, ça ne se commande pas. Un beau jour, ça vous tombe dessus, comme ça, sur le coin de la mèche ! Il doit quand même bien y avoir un moyen d’accélérer les choses, non ? Il n’existe pas des pilules pour ça ?…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir