Trou de mémoire, tome 2

Gilford, ex-tueur à gages, a toujours des problèmes de mémoire. Il continue son enquête sur sa propre vie, avant son accident. Il apprend qu’il a un frère dans le deuxième volume de Trou de mémoire, un beau polar de Roger Seiter et Pascal Regnauld aux éditions Long Bec.

NEW YORK : A LA RECHERCHE DE L’IDENTITÉ DE GILFORD

Mai 1964, New-York. Gilford Milton poursuit ses investigations sur sa propre vie. Toujours sans mémoire, il veut trouver une solution pour ouvrir le coffre-fort de son appartement luxueux. Comme il ne se rappelle plus de la combinaison, il passe chez un vendeur qui lui enverra un employé pour cela. Il y découvre : des dossiers sur des personnalité – dont celui du sénateur Pattersson, abattu il y a quelques jours – des armes et de l’argent liquide.

Il passe aussi à la Banque Lazard pour ouvrir son coffre. Étonnamment, son banquier lui trouve un rendez-vous rapidement et sa collaboratrice à l’air de bien le connaître. Serait-il un bon client ? Là encore, il découvre des photos de personnes qui seraient décédées avec une date pour chacune d’elle, comme une sorte de book de tueur. Il se rend à la bibliothèque et découvre qu’elles sont passées à trépas.

A SAN FRANCISCO : L’ÉTAU SE RESSERRE

Dans le même temps, à San Francisco, dans le commissariat de North Beach, les inspecteurs Mc Gowan et Carnovsky poursuivent leurs investigations sur le meurtre de Miss Draper, la femme retrouvée morte sur le ponton où Milton se réveilla. Une piste les mène à Carl Grant, l’amant de la jeune femme. Représentant en alcool pour les bars du nord de la Californie, il entretenait une liaison secrète avec elle. Il semblerait que l’homme soit aussi inoffensif qu’une mouche…

Les deux policiers se rendent alors Fresno après avoir parcouru le dossier militaire du tueur. Accueilli par le shérif du coin, ils découvrent que le meurtrier aurait un lien familial avec Richard « Dick » Becker, il serait son frère…

A LA RECHERCHE DE SON PASSÉ

Excellent polar se déroulant dans les années 60, Trou de mémoire voit son second volet s’achever dans un album aussi bon que le premier. Roger Seiter – scénariste d’albums historiques HSM, les excellents FOG avec Cyril Bonin et Special Branch avec Hamo ou les nouveaux Lefranc avec Régric – mène sa partition avec beaucoup de maîtrise, parsemant des éléments par-ci par-là dans son récit. Il remonte le fil de la mémoire de son personnage principal et y adjoint une superbe enquête policière à travers Mc Gowan et Carnovsky .

Il multiplie les pistes pour prendre à revers le lecteur et c’est ça qui est excellent ! Le puzzle se met en place, les éléments aussi. Milton est pourchassé, il a peu de temps pour découvrir qui il est. Cette course contre-la-montre est menée tambour-battant. Pour augmenter la tension, Roger Seiter utilise avec parcimonie la voix-off, celle du narrateur qui accentue les doutes et les questionnements de Milton.

TROU DE MÉMOIRE : UN SUBLIME DESSIN

Laissant les animaux anthropomorphes de Canardo (avec Benoît Sokal, Casterman) le temps de dessiner Trou de mémoire, Pascal Regnauld envoute son lecteur par un sublime dessin. Né en 1961, il a débuté dans le secteur de la communication en tant qu’illustrateur et a fondé un studio de création publicitaire en 1987. C’est en 1995 qu’il rejoint le créateur de Canardo.

Pour cet album, il réussit à restituer l’ambiance sixties de fort belle manière par des couleurs sépia pour certaines planches mais aussi des couleurs bleutées pour d’autres. Son trait semi-réaliste lui permet de composer des trognes anguleuses pour ses personnages. Son travail original est formidable !

Article posté le vendredi 21 octobre 2016 par Damien Canteau

Trou de mémoire de Roger Seiter et Pascal Regnauld (Long Bec) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Trou de mémoire, tome 2/2 : Combien de temps un homme peut-il survivre sans respirer ?
  • Scénariste : Roger Seiter
  • Dessinateur : Pascal Regnauld
  • Editeur: Long Bec
  • Prix: 15.50€
  • Sortie: 14 octobre 2016

Résumé de l’éditeur : Gilford Milton enquête toujours sur lui-même. Plus que jamais, il a besoin de retrouver sa mémoire pour retrouver sa vie. Une existence qui, au fur et à mesure qu’il la découvre, lui paraît de plus en plus compliquée. Il a maintenant la certitude d’avoir gagné beaucoup d’argent comme tueur à gage. Mais il n’est pas pour autant au bout de ses surprises. Non seulement, il a visiblement plusieurs adresses à New-York, mais en plus, il a une petite amie et une famille. Ou plus exactement, il a un frère. Il compte bien sur ce dernier pour l’aider à retrouver des souvenirs. Mais contacter ce frangin inespéré n’est pas la meilleure idée qu’il va avoir. Et surtout, cette initiative-là, il risque de la payer très cher …

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir