En attendant Une nuit à Rome 3 – Acte 3 –

La voilà ! Jim nous présente la couverture qui habillera Une nuit à Rome 3 ! L’occasion de revoir Marie, avec ses dix années supplémentaires inscrites sur son visage. Certains diront que cela se voit à peine et Jim l’assumera complètement. L’auteur qui nous confiait il y a quelques mois : « Surtout que je me connais, c’est difficile de lui donner des rides. Cela reste un personnage fantasmatique. Elle n’est pas héroïne par hasard. Elle a quelque part, un côté magique et assez sacré », a respecté son choix graphique. Que son âge paraisse ou pas sur la jolie brune, l’important est ailleurs. Les retrouvailles avec Raphaël seront elles aussi intenses qu’à quarante ans ? Allez ! Il n’y a plus longtemps à patienter pour le découvrir. 

Jim partage son travail sur Une nuit à Rome 3 (Bamboo/Grand Angle)) quelques mois avant sa sortie - décrypté par Comixtrip le site BD de référence

 

 

1/ Pour Comixtrip, tu dévoiles la couverture d’Une nuit à Rome 3 et nous t’en remercions ! Elle est très accrocheuse.  D’ailleurs si on la compare à celles des deux premiers opus, elle se démarque par ce bleu qui prime sur les couleurs chaudes. Est-ce une façon d’annoncer une intrigue moins fougueuse ? plus posée ? À l’image du temps qui a passé ?

Jim : En réalité, absolument pas. Cela a été très intuitif. Il fallait qu’on la distingue des deux premières couvertures. Qu’on note bien que c’était un nouveau tome, tout en reconnaissant les codes des deux premiers, et qu’elle ait sa particularité au milieu des autres couvertures en librairie. Au final, ça s’est fait beaucoup plus l’œil qu’au cerveau, à vrai dire !

« Je cours toujours avec ce risque qu’elle paraisse parfois trop jeune, mais comme tout défaut, mieux vaut l’assumer »

2/ Pour cette couverture du tirage classique, Marie nous regarde. C’est l’occasion de la voir à 50 ans. Tu nous avais confié l’inquiétude de la vieillir et de lui ajouter ses rides naturelles. Penses-tu avoir réussi ce pari physique ?

Sur certaines cases, oui. Je sens que je tiens un personnage plus mature. Mais sur d’autres, j’ai effacé des rides, des traits sur le visage, pour gagner en pureté et simplicité. Donc je cours toujours avec ce risque qu’elle paraisse parfois trop jeune, mais comme tout défaut, mieux vaut l’assumer. Je me suis d’ailleurs amusé à glisser une réflexion de Raphaël disant qu’à 40 ans elle ne faisait pas son âge. Qu’en sera-t-il à 50 ?

3/ As-tu déjà choisi l’habillage de la version toilée ? Ceux d’Une nuit à Rome 1 & 2 mettent clairement en valeur tes deux héros…

Oui, la couverture est choisie. Mais de la même façon que le toilé du tome 1 ne mettait en avant que Marie, là c’est la même chose, uniquement centré sur elle. Encore une fois, je me suis simplement dirigé vers l’illustration me semblant la plus convaincante.

4/ Lors de notre dernier entretien, tu étais en pleine retouches de tes pages. Où en-es tu aujourd’hui ?

C’est la retouche de la retouche de la retouche ! (rires) C’est-à-dire qu’après avoir fait une passe sur toutes les pages, puis une seconde, là je reporte les corrections orthographiques. Donc, j’en suis à cette troisième étape, et j’en profite pour modifier un dialogue ou la courbe d’un visage au passage. J’ai souhaité me garder du temps pour aller au bout de l’album, donc je m’y tiens. Mais clairement, c’est la dernière. Il va falloir arrêter un jour… et j’ai hâte !

 

 

Jim partage son travail sur Une nuit à Rome 3 (Bamboo/Grand Angle)) quelques mois avant sa sortie - décrypté par Comixtrip le site BD de référenceJim partage son travail sur Une nuit à Rome 3 (Bamboo/Grand Angle)) quelques mois avant sa sortie - décrypté par Comixtrip le site BD de référence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Jim : Ces détails auxquels on ne pense pas : je me méfie beaucoup de l’ordre des bulles, je n’aime pas l’idée que le lecteur se pose la question du sens de lecture. Il doit savoir instinctivement où aller. Et plus que tout, ma petite maniaquerie spécifique, je fais très attention aux virgules juste au-dessus des E de la ligne au-dessous, qui donnent l’impression d’un accent inapproprié (voir photos ci-dessus). Je les traque et je décale, voire change le texte pour éviter tous ces croisements. On ne pense pas en lisant à tous ces petits détails, mais c’est exactement le but. Se concentrer sur l’histoire et les émotions des personnages. »

 

5/ Et la prochaine étape ?

Reste le réglage de la maquette, dont les pages additionnelles du toilé. Mais là, il s’agit plutôt d’allers et retours avec le maquettiste.

« J’achève l’écriture d’un livre qui paraîtra chez Grand Angle : L’amour (en plus compliqué) »

6/ Nous sommes à moins de trois mois de la sortie du livre. Vu le nombre de projets que tu mènes parallèlement, ressens-tu une excitation particulière pour la sortie de ce Tome 3 ?

J’ai considérablement ralenti mon rythme de parution. Je suis plus accaparé par l’écriture cinéma que par la BD. Donc oui, c’est important pour moi. Tout comme cette question : est-ce aussi  important pour les lecteurs ? En parallèle, je me suis trouvé une nouvelle occupation qui me prend beaucoup de temps. J’achève l’écriture d’un livre de nouvelles qui paraîtra en mai chez Grand Angle : L’amour (en plus compliqué). Et c’est très excitant aussi, car entièrement nouveau. Je deviens directeur de collection, chez Grand Angle, de cette nouvelle publication de romans. Je lis et commence à suivre les premiers projets. Une vraie découverte pour moi, avec l’ambition de ne fonctionner qu’au coup de cœur.

« Le tournage du film Une nuit à Rome est prévu pour septembre prochain »

7/ Une question sur le film Une nuit à Rome  dont le tournage devrait commencer bientôt. Pour L’Invitation, Cohen et Bedos étaient des acteurs bien sentis pour incarner tes personnages. Raphaël et Marie seront-ils représentés comme tu l’imaginais à l’écran ?

Je suis très emballé par les choix faits, oui. Mais pour le moment, je vais préférer rester discret tant que le tournage n’est pas passé. Il est prévu en septembre prochain à Rome. On aura sans doute l’occasion d’en discuter d’ici là, non ? (rires)
.
.
 –
Jim partage son travail sur Une nuit à Rome 3 (Bamboo/Grand Angle)) quelques mois avant sa sortie - décrypté par Comixtrip le site BD de référence
Jim partage son travail sur Une nuit à Rome 3 (Bamboo/Grand Angle)) quelques mois avant sa sortie - décrypté par Comixtrip le site BD de référence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Jim : Le travail des annotations dans mon atelier. Le chat est harassé par toutes ces retouches de lettrage… »

 

 

Article posté le jeudi 18 janvier 2018 par Mikey Martin

À propos de l'auteur de cet article

Mikey Martin

Mikey Martin

Originaire de Charente-Maritime, il débarque sur Poitiers il y a 17 ans et s'installe avec sa compagne juste en face d'une librairie spécialisée en bande dessinée. Une aubaine pour s'y remettre. Sa passion sans cesse grandissante pour le Neuvième Art se doit d'être partagée par de petites chroniques.

En savoir