13e avenue, tome 1

Passer de Saguenay à Montréal n’est pas chose aisée pour Alexis, jeune adolescent. 13e avenue conte sa nouvelle vie, un très bel album de Geneviève Pettersen et François Vigneault.

Après un événement tragique, Alexis et sa mère quittent leur belle maison de Saguenay, à la campagne, pour un appartement dans l’effervescente Montréal. La maman a trouvé un nouveau travail chez un garagiste. Elle part tôt le matin et revient tard le soir. Elle n’a même pas le temps de défaire les cartons, étonnant pour une femme si méticuleuse. Quant à Alexis, il s’ennuie ferme. Il fait alors la connaissance de Ernest et de Alice

Très belle histoire imaginée par Geneviève Pettersen, 13e avenue repose sur de jeunes personnages complexes mais attachants. L’autrice pose un regard bienveillant sur le passage de l’enfance à l’adolescence, à l’image d’un Max de Radiguès.

Si Alexis semble en colère de quitter son doux foyer campagnard pour Montréal, rapidement cela s’apaise lorsqu’il rencontre Alice, la fille de ses rêves et Ernest, ado mystérieux et parfois angoissant. Geneviève Pettersen n’oublie pas de parler des relations mère/fils et de l’absence d’un être cher.

Ce premier volume est doux sous les pinceaux de François Vigneault, auteur de Titan (Pow Pow). Il réalise de belles planches à la palette numérique tout en rondeur. Les grands aplats noirs ou gris sont rehaussés de belles trames pour souligner les ombres.

13e avenue : un bel album sur l’adolescence, sur l’absence, empli d’un mystère qui flirte avec le fantastique…

Article posté le samedi 19 janvier 2019 par Damien Canteau

13e avenue de Geneviève Pettersen et François Vigneault (La Pastèque)
  • 13e avenue, tome 1
  • Scénariste : Geneviève Pettersen
  • Dessinateur : François Vigneault
  • Editeur : La Pastèque
  • Parution : novembre 2018
  • Prix : 16€
  • ISBN : 9782203127371

Résumé de l’éditeur : Depuis que sa mère lui a annoncé au retour de l’école une nouvelle qui a chamboulé leur existence, Alexis se demande si ça existe, des journées comme les autres.  Déraciné de son Saguenay natal et transplanté à Montréal, où il n’a jamais mis les pieds, Alexis atterrit à Rosemont privé de repères et désarmé face aux défis qui s’accumulent devant lui.

Heureusement, Alexis a pour l’aider son ami Ernest, le voisin d’en haut, un garçon timide que personne ne remarque mais qui sait tout sur tout le monde…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir