A nos amours, volume 2

Après un premier tome qui nous avait beaucoup fait rire, JP Nishi dévoile le deuxième épisode de A nos amours aux éditions Kana.

Comme nous l’avions déjà expliqué pour le premier volume, JP Nishi – mangaka japonais – s’est marié avec Karen, une Française qui travaille à Tokyo. Ensemble, ils ont eu un enfant, Nao.

L’auteur poursuit ainsi ses réflexions autour des différences culturelles entre le Japon et la France. Ne parlant pas la langue de Molière, il observe la facilité déconcertante de Nao pour passer de l’une à l’autre des langues.

Si tout cela prête à rire – JP Nishi a beaucoup de recul sur lui et utilise à bon escient l’autodérision – Karen aussi est parfois surprise par l’attitude des Japonais, même si elle parle la langue et appréhende mieux les us et coutumes du pays. Ainsi, le plus étonnant pour elle, était de ne pas laisser sa place dans les transports en commun aux femmes enceintes. Même munie de son badge spécial, cela ne coulait pas de source pour tout le monde.

JP Nishi semble toujours aussi naïf et empoté vis-à-vis de son fils. Il est même trop souvent émerveillé par ses progrès. De même, lorsque le couple vient visiter sa famille à Paris, tout lui semble étrange.

Comme pour la précédente publication, l’humour est présent par les situations décrites, la personnalité du mangaka et le dessins décliné kawaï quand cela est important pour la scène. Nous avons de nouveau beaucoup rit avec A nos amours !

Article posté le mercredi 11 octobre 2017 par Damien Canteau

A nos amours 2 de JP Nishi (kana) décrypté par Comixtrip
  • A nos amours, volume 2
  • Auteur : Jean-Paul Nishi
  • Editeur : Kana, collection Made in
  • Prix : 15€
  • Parution : 08 septembre 2017
  • IBAN : 9782505069850

Résumé de l’éditeur : Un regard croisé drôle et original sur l’amour et les couples mixtes franco-japonais !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir