Batman Curse of the White Knight

Sean Murphy est de retour dans l’univers du Chevalier noir avec Batman Curse of the White Knight. Génial !!!

Après un formidable premier volet de saga, Sean Murphy poursuit son incursion dans l’univers batmanien avec l’excellent Batman Curse of the White Knight. Fini Jack Napier et sa main mise sur Gotham City grâce aux élections contre Batman, voici le retour de l’Homme chauve-souris. Il faut dire que le meilleur ennemi de Bruce Wayne avait vu sa personnalité remonter à la surface dans la deuxième partie du premier volet.

Dans cet album, l’auteur de The Wake appuie son intrigue sur la fondation de la ville de Gotham City mais également sur le passé de la famille Wayne. Si le premier volume était extrêmement politique (racisme, précarité…), ce deuxième tome l’est beaucoup moins, se concentrant sur l’aspect humain des personnages.

Si l’on pensait tout connaître de Bruce Wayne alias Batman (les albums étant nombreux), Sean Murphy réussit l’exploit de nous faire découvrir des facettes méconnues du milliardaire. Il vacille, il tangue et n’est ainsi plus sûr de rien. Il s’interroge même sur le bien fondé de son action. En cela, Batman Curse of the White Knight est jouissif.

C’est ainsi que l’on se plait à suivre cet album. Les 228 pages sont avalées d’une traite tant l’intrigue est forte. D’ailleurs ces deux premiers volumes (sur 3) place le Batman de Sean Murphy au panthéon du Chevalier noir. Entre revisite et hommage, l’auteur originaire du New Hampshire livre un très grand Batman.

Sa partie graphique est à la hauteur de son récit : anguleux, nerveux et empli de mouvements. Aidé à la couleur par Matt Hollingsworth et à l’encrage par Klaus Janson, l’auteur réalise encore de sublimes planches.

Article posté le jeudi 17 décembre 2020 par Damien Canteau

Batman Curse of the White Knight de Sean Murphy (Urban Comics)
  • Batman Curse of the White Knight
  • Auteur : Sean Murphy
  • Coloriste : Matt Hollingsworth
  • Editeur : Urban Comics, collection DC Black label
  • Prix : 22.50€
  • Parution : 02 octobre 2020
  • IBAN : 9791026819752

Résumé de l’éditeur : Le fléau Jack Napier est de nouveau derrière les barreaux, mais la sérénité est loin d’être de retour à Gotham, et encore moins au Manoir Wayne, où Bruce peine à retrouver équilibre et sérénité. Son pire ennemi n’a pas seulement ébranlé ses convictions et sa raison d’être, il a également durablement saccagé l’image de Batman et sa légitimité aux yeux des habitants de sa ville. La disparition d’Alfred n’est pas sans séquelle non plus, bien qu’elle laisse derrière lui un héritage inattendu : le journal d’Edmond Wayne daté de 1685, premier de sa lignée à s’être installé à Gotham et adversaire d’un certain Lafayette Arkham, dont les ossements ont été récemment découvert dans la cellule du Joker.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir