Féministes

Seize autrices mettent en image des témoignages parlant des femmes d’aujourd’hui dans Féministes, un très beau recueil militant aux éditions Vide Cocagne.

Alors que les combats pour l’égalité femmes-hommes sont toujours au cœur de nos sociétés et encore plus aujourd’hui depuis que les femmes ont décidé de ne plus se taire après l’affaire Weinstein et les conséquences positives qui en ont découlé. Souvent attaquées parce qu’elles défendent leurs droits, les femmes revendiquent des salaires égaux, de pouvoir accéder aux plus hautes fonctions à compétences égales, à disposer de leur corps comme elles l’entendent et se libérer d’un patriarcat qui a trop duré. C’est aussi cela Féministes : la poursuite des combats.

Théa Rojzman (Emilie voit quelqu’un) met en lumière le terme de Féminisme, Louison et Alex H racontent l’histoire de Jade étudiante qui se prostitue, Ingrid Chabbert (Ecumes) et Jeanne Puchol mettent en scène le harcèlement de rue, Sarah Ayadi se penche sur la représentation de la femme et de son corps dans l’Art, Julie Gore parle de sa grossesse, Marie Gloris Bardiaux-Vaïente, Valérie Lawson et Elvire de Cock définissent le terme d’intersectionnalité, Aurélie Bévière et Claudia Les Mains Rouges s’intéressent au vagin, Marie Gloris Bardiaux-Vaïente et Anne-Perrine Couët racontent comment une jeune femme a subi un viol en forêt, enfin Morgane Parisi explique ce qu’est l’écriture inclusive.

Sans être exhaustif, Féministes a le mérite de poser des définitions sur des mots, de faire œuvre de pédagogie et l’on en a énormément besoin actuellement tellement tout va vite, que l’on ne prend pas le temps de vraiment réfléchir à ces thématiques hautement importantes.

Article posté le mercredi 21 février 2018 par Damien Canteau

Féministes collectif d'autrices (Vide Cocagne) décrypté par Comixtrip
  • Féministes
  • Autrices : Collectif
  • Editeur : Vide Cocagne
  • Parution : 24 janvier 2018
  • Prix : 17€
  • ISBN : 9791090425934

Résumé de l’éditeur : Dans une logique éditoriale entamée il y a quelques année avec nos recueils de témoignages Les Désobéisseurs (2013), puis Hôpital Public (2016), nous avons voulu proposer une réflexion autour de la réflexion féministe, particulièrement d’actualité aujourd’hui où l’égalité homme/femme, toujours pas acquise, est particulièrement attaquée. Nous avons choisi pour se faire de mettre en BD un certain nombre de témoignages, parlant des femmes aujourd’hui. Nous avons donc proposer à Marie Gloris Bardiaux Vaïente, autrice et membre du « Collectif des Créatrices de BD contre le sexisme », d’en devenir rédactrice en chef. Elle a réuni autour d’elle une équipe d’autrices avec le souci d’aborder des sujets variés, graves, inconnus, autour de leurs vies de femme, d’autrices BD ou de questions plus larges autour de la condition féminine : harcèlement de rue, clichés sexistes, intersectionnalité, langage inclusif, transsexualité, prostitution… Comme pour nos autres recueils, ce livre ne se veut pas exhaustif mais ouvert, il a pour objectif de faire débat, d’ouvrir les yeux, de poser des questions, avec l’espoir d’être une pierre de plus à la lutte pour l’égalité homme/femme.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir