Filles des oiseaux, tome 2

Florence Cestac poursuit sa plongée dans la vie Marie-Colombe et Thérèse dans le deuxième opus de Filles des oiseaux aux éditions Dargaud.

Le lecteur retrouve Marie-Colombe et Thérèse, 50 ans plus tard. Les sexagénaires se remémorent leurs souvenirs entre franche amitié et brouilles qui les ont éloignées.

Après le Pensionnat des Oiseaux où elles se sont connues, les deux adolescentes de 15/16 ans se sont retrouvées embarquées dans le tourbillon de Mai 68. C’est aussi le début de la pilule contraceptive et la loi Veil de 1975. Avec tout cela, il y a aussi leurs amoureux ! Peter l’Anglais pour Marie-Colombe (elle partira avec lui à Londres y vivre quelques années) et Benoît le vendeur de chouchous pour Thérèse…

En 56 pages, Florence Cestac déroule sous nos yeux les 50 ans de ses deux héroïnes toujours avec de la bienveillance et de l’humour. Alors que dans le premier excellent volume de la saga, l’autrice de Harry Mickson dévoilait la vie à la Pension des Oiseaux, ce deuxième opus lui permet de parler des combats féministes de ces cinq dernières décennies, ceux qu’elle-même a aussi mené.

De Mai 68 à la maternité, en passant par le travail ou leurs ex-maris, tout y passe mais toujours avec de la légèreté dans le ton. C’est ce que réussit le mieux la Grand Prix d’Angoulême en 2000 : parler de thématiques fortes, engageantes et sérieuses avec de l’humour. C’est aussi pour cela que l’on apprécie cette grande autrice ! Il y a toujours de l’optimisme, de la combativité et de la gaité malgré les obstacles dans ses albums.

Le lecteur referme ce diptyque de Filles des oiseaux avec un excellent goût en bouche. Bravo !

Article posté le mercredi 21 mars 2018 par Damien Canteau

Filles des oiseaux 2 de Florence Cestac (Dargaud) décrypté par Comixtrip
  • Filles des oiseaux, tome 2/2
  • Autrice : Florence Cestac
  • Editeur : Dargaud
  • Parution : 16 mars 2018
  • Prix : 13.99€
  • ISBN : 9782205076738

Résumé de l’éditeur : Après avoir passé une adolescence corsettée dans un établissement pour jeunes filles tenu par des soeurs, Marie-Colombe et Thérèse ont été happées par le tourbillon de la vie. Après Mai 68, un monde s’ouvrait à ces deux jeunes filles qui seront successivement hippies, féministes, yéyés, top model et chanteuse pour l’une, business woman et startupeuse pour l’autre. Elles se retrouvent et se remémorent 40 ans de passé commun. Des amours, des enfants, des rires et des larmes, tout ce qui fait le sel de la vie. Et toujours le lien de cette amitié indéfectible scellée dès l’adolescence par un énorme fou rire.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir