Haïda #2, Frères ours

Notre avis : Taan et Nizhoni, deux petits indiens, vont mentir à leurs parents pour aller voir de plus près les animaux de la forêt interdite dans Frères ours, le deuxième volet de la très belle saga pour enfants Haïda signée Séverine Gauthier et Yann Dégruel, aux éditions Delcourt.

Comme à leur habitude, les enfants du village se retrouvent sur la plage autour de grand-père Ts’ang pour l’écouter raconter des histoires. Aujourd’hui, il a décidé de faire partager la légende de Kindawuss et Quissan, deux ours qui s’aiment. Barrés par leurs parents respectifs, ils décident de fuir dans la forêt pour y vivre leur amour. Intrigués par ce conte indien, Taan et Nizhoni partent dans la forêt interdite dans les pas de ces deux plantigrades.

Quel bonheur de retrouver les deux petits indiens de la série Haïda ! Comme la précédente publication L’immortelle baleine, Séverine Gauthier fonde son récit sur une légende indienne des Haïda, peuple vivant sur un archipel canadien au large de la Colombie britannique. Pour cette histoire, l’aventure et la quête initiatique sont au coeur de l’album. Les hommes-ours donnent un aspect fantastique agréable et bien amené au récit. L’auteure de L’homme-montagne (avec Amélie Fléchais) ou encore Virginia (avec Benoît Blary, Casterman) impulse un rythme haletant à son histoire, teinté de suspens qui accroche le jeune lectorat.

Accompagné au dessin par Yann Dégruel, son récit enchantera aussi les plus âgés. S’il avait utilisé avec maestria la craie pour ses albums précédents Sans famille ou Genz Gys Khan, il nous charme avec son trait à l’aquarelle dans Haïda.

Frères ours : une petite pépite pour les plus jeunes !

Article posté le jeudi 31 mars 2016 par Damien Canteau

Deuxième excellent album de la série Haïda signé Severine Gauthier et Yann Dégruel aux éditions Delcourt, décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Haïda, tome 2 : Frères ours
  • Scénariste : Séverine Gauthier
  • Dessinateur : Yann Dégruel
  • Editeur : Delcourt, collection Jeunesse
  • Prix : 10.95€
  • Parution : 16 mars 2016

Résumé de l’éditeur : Comme elle est étrange, cette histoire d’ours racontée par Grand-père Ts’ang. Si étrange que les jeunes Taan et Nizhoni vont mentir à leurs parents pour aller voir de plus près ces animaux si mystérieux qui habitent dans la grande forêt. Devant tant d’inconscience et ce grand danger que représentent ces imprévisibles carnivores, c’est une chanson qui va peut-être sauver la vie de nos deux comparses.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir