Happy Birds

Notre avis : Hugo Piette (Varulf) et Lewis Trondheim (Mildiou) signent le sympathique recueil de petits gags Happy Birds qui raconte l’histoire du pauvre Pekko malmené par le feu des projecteurs et par une bande d’oiseaux et de cochons.

Vous avez sûrement entendu parler d’Angry Birds le jeu développé par Rovio où des oiseaux aux couleurs simples sont en colère (là je vous surprends) contre une bande de Bad Piggies, les cochons verts, car ils ont volés leurs œufs. Cela se présente sous forme de casse-tête où l’on doit envoyer les oiseaux contre des structures érigées par les Bad Piggies à l’aide d’un lance-pierre afin de les détruire. A chaque niveau la difficulté est renforcée pour rendre accrocs les joueurs et développer des capacités de réflexion. Un jeu particulièrement addictif.

Et c’est dans cet univers de joueurs que l’on retrouve Pekko un jeune de 26 ans au look hipster qui se détend devant son jeu après une dure journée de… rien. Pekko ne fait que jouer toute la journée jusqu’à ce qu’un jour, il remarque une offre d’emploi pour travailler chez Rovio. S’en suit une série de gags où le pauvre Pekko est malmené dans des situations loufoques au plus grand plaisir de ses patrons.

Le recueil est publié sous le format cartonné à l’italienne (230×120) de 104 pages que l’on peut lire d’une seule traite (l’histoire se suit) même si on peut aussi l’ouvrir au hasard et s’amuser aux dépens de notre jeune ornithophile 2.0. Les pages de Happy Birds ont été pré-publiées dans Spirou durant deux ans avant de faire son apparition le 14 juin dans ce format. Un sympathique moment à passer dans l’univers si familier de Red, Chuck et les autres Angry Birds, publié chez Delcourt.

Article posté le mercredi 21 juin 2017 par Damien Duarte

Happy Birds, publié chez Delcourt décrypté par Comixtrip, le site BD de référence
  • Happy Birds
  • Auteurs : Hugo Piette et Lewis Trondheim
  • Editeur : Delcourt, collection Shampooing
  • Prix : 14.95€
  • Parution : 14 juin 2017
  • ISBN :9782756094908

Résumé de l’éditeur :

Pekko est un ornithophile 2.0, fan d’Angry Birds. Il passe ses journées à dégommer du cochon vert et il est temps pour lui de trouver un boulot, même payé au lance-pierre.

Chez Rovio, développeur du jeu, Pekko va gravir les échelons d’une hiérarchie à l’image de leur jeu : haute en couleurs. Avec un format à l’italienne, les gags s’enchainent avec moult rebondissements : il n’en faut pas plus pour que nous devenions tous des « happy birds ».

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Duarte

Damien Duarte

Passionné par l'univers de la bande dessinée depuis toujours, ses plus grands héros sont divers et variés comme Ric Hochet, Spider-Man, Batman, Astérix...

En savoir