Hshouma

Zainab Fasiki dévoile Hshouma, corps et sexualité au Maroc, un album féministe et engagé aux éditions Massot.

Hshouma résonne avec l’actualité comme jamais ! Alors que le 23 septembre dernier, 490 citoyen.ne.s ont signé une tribune dans Le Monde autour du durcissement de la répression sexuelle au Maroc, l’album de Zainab Fasiki tombe à point nommé.

A la tête de ce manifeste, Leila Slimani (écrivaine franco-marocaine, lauréate du prix Goncourt) explique que les relations hors-mariage et l’avortement sont encore interdit au pays de Mohamed VI. Ces hors-la-loi font donc écho à Hshouma.

Dans cet album illustré, l’autrice revient avec précision sur tous les aspects de la sexualité des marocaines. Née en 1994, elle livre sans filtre et sans fard, les délicates conditions de ces femmes au Maroc. Nudité, puberté, diversité des corps, homosexualité, famille, protection, sexualité hors-mariage et avortement, tout est expliqué avec simplicité et crûment par des textes et illustrations forts.

Féministe, Hshouma est un album à lire absolument pour comprendre aussi la société marocaine !

Article posté le jeudi 03 octobre 2019 par Damien Canteau

Hshouma de Zainab Fasiki (Massot)
  • Hshouma, corps et sexualité au Maroc
  • Autrice : Zainab Fasiki
  • Éditeur : Massot
  • Prix : 19.90€
  • Parution : 12 septembre 2019
  • ISBN : 9791097160920

Résumé de l’éditeur : Hshouma, signifie « honte » en dialecte marocain. Plus précisément, ce mot désigne l’ensemble des sujets tabous que l’on ne doit pas aborder en société ou en famille. Mi-projet artistique, mi-initiative éducative, cette bande dessinée se veut une tentative d’ébrécher les tabous liés au genre, à l’éducation sexuelle, aux violences faites aux femmes. Les femmes dessinées par Zainab Fasiki peuvent sembler provocantes et fatales, parfois même sarcastiques. Nues, en lingerie ou portant le voile, en ville ou au hammam, elles se moquent d’un masculisme hypocrite et effrayé par les corps, faisant ainsi fi des canons de beauté imposés par les autres. Ces dessins sont ainsi autant de manières de célébrer les corps et leur beauté, mettant à mal un des piliers sur lequel repose nos sociétés patriarcales, autant au Maroc qu’en Europe. Outre la beauté du trait, Hshouma est un livre important, qui milite pour la libération de la femme dans le monde arabe.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir