Jacques Gipar, tome 7 : Gaby le magnifique

Jacques Gipar est de retour dans une septième enquête Gaby le magnifique, signée Thierry Dubois et Jean-Luc Delvaux aux éditions Paquet.

L’heure est aux essais de la nouvelle voiture de Jacques : une Vedette Trianon. Accompagné de Petit-Breton, il roule en direction de Deauville par la Nationale 13.

Le journaliste de France Enquêtes est alerté par l’incendie de l’Auberge du Puits, le long de la route. Il s’arrête et pose alors des questions. Le patron du restaurant semble divaguer. Et s’il était victime d’un chantage ?

Plus tard dans un relais routier, Petit-Breton et Jacques font la connaissance de Gabriel d’Aubigny de la Ronce et de Mary, sa compagne. L’homme les invite alors à dîner à l’hôtel Normandy à Deauville…

Voilà un petit album simple, distrayant et qui ne paie pas de mine ! Dans la collection Calandre des éditions Paquet, la série Jacques Gipar a fait son chemin et semble être son moteur. Si la narration est des plus classiques (dans la veine des séries Spirou des années 80-90), le récit est sympathique et se laisse facilement lire. Néanmoins, la cible semble être pour les plus nostalgiques des histoires comme Gil Jourdan ou Valhardi. Un méfait, un journaliste, une enquête et une belle aventure plutôt accrocheuse, voilà le schéma de ce tome 7.

Ajouter à cela, une voiture mythique – la Simca Vedette – un road-trip sur une route toute aussi culte (Nationale 13) et l’on obtient une enquête à l’ancienne.

Pour accompagner Thierry Dubois au dessin, Jean-Luc Delvaux fait bien le métier ! Son trait gros nez agrémenté de couleurs numériques lui permet de réaliser des planches équilibrés et lisibles.

Article posté le samedi 22 décembre 2018 par Damien Canteau

Jacques Gipar 7 de Thierry Dubois et Jean Luc Delvaux (Paquet)
  • Jacques Gipar, tome 7 : Gaby le magnifique
  • Scénariste : Thierry Dubois
  • Dessinateur : Jean-Luc Delvaux
  • Editeur : Paquet, collection Calandre
  • Parution : 28 novembre 2018
  • Prix : 14€
  • ISBN : 9782888908975

Résumé de l’éditeur : Septembre 1954, Jacques Gipar et Petit Breton sont en route pour la Normandie. Un petit séjour vers Deauville, prétexte à roder la nouvelle Vedette Trianon récemment acquise par le plus célèbre des journalistes d’investigation. Mais un restaurant qui brûle, des soupçons de racket, il n’en faut pas plus pour que Gipar se jette sur la piste d’une nouvelle affaire. Mais quand une brune piquante se mèle à l’aventure, ne serait-ce pas le grain de sable qui va faire sortir de la route un Gipar amoureux…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir