Junk food book

Résider à Malbouffe-City n’est que gageure pour les habitants puisqu’à chaque coin de rue, il y a un fast-food. Au milieu de tout cela évolue un garçon qui tente de résister. Noémie Weber dévoile Junk food book, un plaidoyer contre la nourriture poubelle à destination des jeunes lecteurs chez Gallimard. Enthousiasmant !

La vie de Pépito Biscuit est étonnante. Fils de Youssouf Ralatouf – le roi des jardins potagers – fut abandonné par sa mère dans un fast-food de Malbouffe-City. Il faut dire qu’elle souhaite protéger son fils contre le géant Hungry Tiger dont le patron règne en despote sur la ville. Ce tyran déploie ses hommes à la recherche du garçon qui porte une marque de naissance : une carotte sur le ventre.

Caché par les employés du fast-food, Pépito grandit tel Greystocke dans le Livre de la jungle. Accompagné de Jerry et Le Bide, il parvient même à retrouver la trace de son père, un décroissant-altermondialiste…

Junk food book est un livre à mettre entre toutes les petites mains ! Le récit de Noémie Weber – dont c’est la première bande dessinée – fustige pêle-mêle la malbouffe, le capitalisme, l’individualisme et Big Brother. En effet, l’autrice imagine une anticipation futuriste très plausible, qui pourrait bien arriver dans quelques années (qui existe déjà aujourd’hui ?). Dystopie où l’argent règne en maître, Malbouffe-City est dirigé par le Roi du fast-food. Il n’y a plus un seul petit commerce ni restaurant, uniquement des chaînes de restauration rapide. Formatés pour pousser leurs portes, les habitants ne mangent alors que cela, sans aucune variété de saveurs et de goûts. Pire, les croisements génétiques font que les porcs sont gonflés comme de l’hélium.

Pourtant la résistance est vivace : on s’échange et on vend sous le manteau des légumes que cultive le père de Pépito. Parce que oui, l’histoire de Noémie Weber est positive ! Il y a toujours de l’espoir dans ce monde qui commence à ne plus vraiment tourner rond. L’humour est présent par des personnages sympathiques, voire même le roi de Hungry Tiger représenté en clown. Satirique et cynique, Junk food book bénéficie du talent d’illustratrice de Noémie Weber : un dessin simple, lisible aux couleurs faites de grands aplats.

Article posté le samedi 20 octobre 2018 par Damien Canteau

Junk food book de Noémie Weber (Gallimard)
  • Junk food book
  • Autrice : Noémie Weber
  • Editeur : Gallimard, Hors collection
  • Prix : 18€
  • Parution : 07 juin 2018
  • IBAN : 9782075086769

Résumé de l’éditeur : À Malbouffe-City, un petit d’homme, bébé d’un trafiquant de légumes, est abandonné dans un fastfood. Adopté par les salariés du restaurant, Pépito vit dans une chambre-friteuse et s’entraîne avec enthousiasme au concours de goinfrerie. Mais un jour, après dix ans de cette vie rêvée du gras, ses origines végétariennes le rattrapent… Pépito devra rejoindre sa vraie famille pour avoir une chance de s’en sortir, et trouver sa véritable nature… légume ou friture ? Une parodie réjouissante du Livre de la jungle.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir