Köllwitz 1742

Les éditions Mosquito poursuivent leur travail de mémoire autour de l’œuvre de Sergio Toppi avec la publication de Köllwitz 1742, un très beau recueil en noir et blanc.

Après Colt Frontier, voici le nouvel album de Sergio Toppi aux éditions Mosquito. Au sommaire, quatre histoires courtes éditées entre 1977 et 1993.

  • Köllwitz 1742 (publié en 1977). Un général d’armée se révèle être un très bon meneur d’hommes. Grand seigneur, il ne fait pourtant pas partie du même monde que ses soldats qu’il envoie à la guerre. Quel est son secret ?
  • Tell El Aqqaqir (publié en 1977). En 1943 dans le désert, deux hommes se rendent auprès d’un char pulvérisé par la guerre. Ils commencent à récupérer des pièces de l’engin…
  • Cette chose qui chemine à mon coté (publié en 1980). Dans un petit village campagnard vietnamien, un jeune garçon raconte l’arrivée de soldats…
  • Nahim (publié en 1993). Une grand-mère et son petit-fils tentent de fuir la guerre, les bombardements et les soldats. Leur route est jonchée de corps et de ruines…

Pour ce recueil de quatre histoires courtes, la thématique centrale est la guerre. Celle des petites gens, celle qui ruine, qui tue et qui avale les personnalités. Même s’il y a un général, les héros sont des personnes du peuple, celles qui subissent et qui ne demandent rien que de pouvoir survivre.

Nous sommes toujours autant impressionnés par le dessin si beau de Sergio Toppi, décédé en 2012 à l’âge de 79 ans. Son trait en noir et blanc est d’une telle puissance qu’il fascine. Il possède un don extraordinaire pour les visages. Il suffit de prendre le temps de regarder les yeux et les expressions pour tomber sous le charme de ses héros de papier.

Article posté le vendredi 05 juin 2020 par Damien Canteau

Köllwitz 1742 de Sergio Toppi (Mosquito)
  • Köllwitz 1742
  • Auteur : Sergio Toppi
  • Éditeur : Mosquito
  • Prix : 14 €
  • Parution : 05 juin 2020
  • ISBN : 9782352835356

Résumé de l’éditeur :

Des champs de bataille du roi de Prusse à la guerre civile en Yougoslavie, quatre moments de folie meurtrière. Avec une pointe de fantastique, Toppi dénonce la bêtise sanglante de la guerre.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir