La fistule

Avoir une fistule ce n’est pas drôle, surtout si elle est placée dans le cerveau. Isidore M’Buma en fait l’amère expérience dans La fistule, une comédie décalée aux éditions Lapin.

Dessinateur né en 1981, Isidore M’Buma coule des jours plutôt heureux avec Marion, son amie, jusqu’au soir du 29 janvier 2014. Comme si on lui plantait un couteau dans le cerveau, il défaille. Un mal impossible à faire passer même avec un Doliprane.

Ensemble, ils partent aux urgences de la ville pour comprendre d’où viennent ces violentes céphalées. Après une IRM, l’on découvre une léger saignement dans son cerveau. Le médecin – un peu zinzin – n’est pas satisfait : il veut savoir d’où vient ce saignement. Rasage des parties intimes et sonde dans l’urètre pour une artério, tout est sacrifice et douleurs. Il a fait un AVC. Après plusieurs jours à l’hôpital, les médecins lui diagnostiquent une fistule au cerveau. Une de ses veines ne peut supporter un afflux de sang important arrivant d’une artère et elle explose…

De son expérience dramatique, Isidore M’Buma en tire un album décalé, fou et très drôle ! Il faut souligner que le pauvre auteur n’a pas de chance : rien ne fonctionne dans son rétablissement. L’ artériographie et la colle pour la fistule qui foirent ou les multiples interventions chirurgicales qui sont des échecs; rien ne lui est épargné !

Restent la folie de M’Buma. Tout tourne à la rigolade pour lui : les toilettes intimes par des infirmiers, le docteur à l’accent à couper au couteau, ses danses nues ou ses bourses qui enflent. Son dessin proche des mangas apporte aussi son lot d’humour par son côté kawaï.

La fistule : c’est déjanté, c’est drôle et l’on passe un moment sympa de lecture !

Article posté le samedi 28 décembre 2019 par Damien Canteau

La fistule de Isidore M'Buma (Lapin)
  • La fistule, a Buma true story
  • Auteur : Isidore M’Buma
  • Editeur : Lapin
  • Prix : 18€
  • Parution : 12 septembre 2019
  • IBAN : 9782377540518

Résumé de l’éditeur : En l’an de grâce 2014 Buma, 33 ans, va devoir faire face au pire ennemi qu’il a eu à affronter jusqu’à maintenant : la terrible fistule. Tout le monde connaît son nom mais rares sont ceux qui l’ont réellement rencontrée. Commence alors pour notre héros un périple médical haletant et éprouvant. « Une lettre d’amour au flan pâtissier – un régal » – Flan magazine ; « Une ode à la contemplation sociale mêlée à un regard acéré sur la conjoncture médicale prédominante de notre civilisation décadente qui nous laissera un goût de révolte et de liberté. » – Les inglobuctibles ; « Buma n’est pas aussi mignon en vrai. » – Obtu ; « La première BD avec Dhierry Beggaro et Julien Lebers ! Une valeur sûre. » – Télé 7 boules ; « Personne ne décède à la fin, dommage. » – Crémation passion.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir