Les malheurs de Jean-Jean

Notre avis : Jean-Jean n’aime pas aller à l’école parce qu’il est le souffre-douleur de ses camarades. Elodie Shanta dévoile Les malheurs de Jean-Jean, un album pour tout-petits aux éditions Des ronds dans l’o.

Tous les matins, Jean-Jean doit aller à l’école, mais il n’aime pas ça. Il faut dire que Brutos lui cogne dessus et que les filles se moquent de lui. Les seuls moments calmes sont ceux où il est dans la classe; il redoute l’heure de la récréation car il est tout seul. Assis sous un arbre à lire, il découvre un œuf…

Encore un album proposé par Des ronds dans l’o de qualité. Petite histoire agréable à partir de 3 ans, elle traite habilement de la thématique du harcèlement, un fléau pour de nombreux écoliers, collégiens, lycéens voire étudiant. Pour parler aux tout-petits, Elodie Shanta utilise des animaux anthropomorphes et plus particulièrement des chiens; un animal proche et familier des enfants. Ici, le thème est mis en scène sans être trop anxiogène.

Auteure de Relation cheap (avec Davy Mourier sous le pseudo Elosterv) ou Marcelin Comète (avec Marc Lizano, Des ronds dans l’o), elle signe aussi une série dessinée dans le mensuel Biscoto. Son style narratif est très accessible (phrases ou dialogues courts) mais le gros point fort est son trait, chaleureux et tout en rondeur, agrémenté de couleurs proches de la craie grasse.

Article posté le mercredi 14 septembre 2016 par Damien Canteau

Les malheurs de Jean-Jean signé Elodie Shanta (Des ronds dans l'o) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Les malheurs de Jean-Jean
  • Auteure : Elodie Shanta
  • Éditeur : Des ronds dans l’o
  • Prix : 10€
  • Parution : 14 septembre 2016

Résumé de l’éditeur : Jean est un petit chien qui va à l’école des chiens. Le souci c’est qu’il n’aime pas trop ça. Brutos le malmène, les filles se moquent de lui et il n’a pas beaucoup de copains.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir