Lost on the Lot

Notre avis : Guillaume Guerse et Marc Pichelin – auteurs notamment de Vermines – ont accepté l’invitation de Fred Sancère à une résidence d’auteurs à Capdenac dans le Lot. Ils décident alors de raconter les errements et leurs voyages le long du Lot dans Lost on the Lot aux Requins marteaux.

Derrière le hublot est une structure culturelle gérée par Fred Sancère. Entre 2011 et 2015, Guillaume Guerse et Marc Pichelin ont accepté l’invitation de cet homme, ami pour l’un, frère de la femme de l’autre. Les deux auteurs sont donc venus fréquemment dans le lieu pour y travailler. Ils ont surtout eu l’idée de raconter le Lot, la rivière qui coupe en deux Capdenac mais est aussi la frontière naturelle entre deux départements (Lot et Aveyron). Ils sont allés à la rencontre des gens qui ont une relation particulière avec la rivière mais ont aussi laissé le hasard faire les choses lorsqu’ils marchaient le long du Lot.

Ils ont rencontré au fil du temps de nombreux habitants vivant ici depuis plus ou moins de temps mais qui sont attachés à la cité, à la campagne et à la rivière. Ainsi, ils naviguent avec Jean l’ancien cheminot, entrent dans un bar désaffecté, croisent Fred le jardinier, visitent la SHEM une entreprise qui nettoie les entrées des eaux, dialoguent avec Jean l’ex directeur de cette dernière, découvrent un cimetière où plus personne n’est enterré, mangent chez Yvette, recueillent les souvenirs de Ripette, écoutent André et Marie-Thé les charcutiers ou participent à l’organisation et la mise en place de L’autre festival.

Lost on the Lot est à la fois un drôle de carnet de voyage et un livre-témoignage. Drôle parfois, bucolique et doux tout le temps, il permet au lecteur de plonger (pas tête baissée) dans les méandres de la rivière. Tout cela est surtout un prétexte aux rencontres avec les habitants du coin. A l’aide de mini-récits, ils brossent le portrait de ces anonymes qu’ils ont compilés dans Les gens de culture, rubrique qui parsème l’album autour du rapport de ces gens à la culture. La douceur et la belle lenteur de l’ouvrage permet de prendre son temps, de savourer tous ces petits instants de bonheur, mais grands pour ces habitants. Guerse et Pichelin réussissent le tour de force de raconter le réel et le « banal ». Chapeau ! Tous à l’eau !

A noter qu’un CD est adossé à l’album. Il reprend les sons enregistrés par les deux auteurs lors de leurs pérégrinations, telle une photographie sonore de leurs différents voyages le long du Lot.

Article posté le samedi 17 septembre 2016 par Damien Canteau

Lost on the Lot de Guillaume Guerse et Marc Pichelin (Requins marteaux) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Lost on the Lot
  • Auteurs : Guillaume Guerse et Marc Pichelin
  • Editeur : Les Requins Marteaux & Ouïe/Dire
  • Prix : 15€
  • Parution : 22 août 2016

Résumé de l’éditeur : À l’invitation de l’association Derrière Le Hublot, Guillaume Guerse et Marc Pichelin ont séjourné régulièrement à Capdenac-Gare pour réaliser un livre autour du Lot, la rivière qui, à cet endroit, traverse la ville et sépare les départements de l’Aveyron et du Lot. Cinq années durant, les deux complices se retrouvent sur ce territoire pour explorer les lieux, observer les paysages, rencontrer les habitants, mais aussi pour s’intéresser à l’histoire de Derrière Le Hublot et s’interroger sur leur travail d’auteurs de bande dessinée. Ce livre-CD retrace l’errance de deux auteurs et témoigne du fort ancrage d’un projet artistique et culturel singulier en milieu rural.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir