L’univers à peu près

Notre avis : Didier Tronchet aime l’absurde et le décalage. Il le prouve de nouveau avec L’univers à peu près, un « petit précis de culture approximative », un petit essai, très bel exercice de style autour des mots de la vie, édité par Les Echappés.

Né en 1958, Didier Tronchet est un auteur de bande dessinée complet (scénariste, dessinateur et coloriste) de talent. Diplômé de l’Ecole de Journalisme en 1980, il débute sa carrière d’auteur en 1984 avec Raymond Calbuth. Il imagine ensuite Jean-Claude Tergal ou Raoul Fulgurex. Ces histoires humoristiques paraissent dans Fluide Glacial, dont il deviendra le Rédacteur en chef en 2007-2008. En parallèle, il met en scène des albums moins drôles comme Le quartier évanoui ou encore L’homme qui ne disait jamais non (avec Olivier Balez, Futuropolis).

Lauréat de 3 Prix de l’humour au Festival d’Angoulême, il manie avec une grande dextérité le cynisme et l’humour noir. C’est encore le cas dans L’univers à peu près. Auteur de 8 romans et textes (Le fils du yéti ou Vertiges à Quito), Didier Tronchet propose une belle pépite amusante, entre réalité et poésie, le tout avec un humour ravageur.

Composé comme un abécédaire dans le désordre, ce petit imprécis de culture approximative, il décline sa vision d’un mot : de la vérité sur la disparition des dinosaures à la pensée poétique, en passant par le petit orteil, les tongs et la paresse, les icebergs et la partie immergée, les conquistadors et la langue espagnole, les femmes battues, les testicules qui ne servent à rien, le sexe féminin, la fabrication des crêpes, le drôle d’engin qu’est le pédalo, la résistance du poulpe, les pantoufles qui glissent, l’imposture de l’accent grave ou l’athéisme.

Article posté le mercredi 02 mars 2016 par Damien Canteau

La couverture de L'univers à peu près de Didier Tronchet aux éditions Les échappés
  • L’univers à peu près
  • Auteur : Didier Tronchet
  • Editeur : Les échappés
  • Prix : 13.90€
  • Sortie : 03 mars 2016

Résumé de l’éditeur : « Tentons d’avoir une connaissance “de l’Univers à peu près”, car c’est lui laisser ainsi toute latitude de nous surprendre encore.
Il est urgent de former les générations futures à l’approximation. De vagues cours magistraux seront donnés par des professeurs traversés de doutes lumineux, merveilleusement hésitants. Les étudiants auront tous le diplôme (à peu près), et la mention “connaissances approximatives” sera la plus recherchée.
Le XXe siècle a vu les effets du rationalisme poussé à l’extrême : taylorisme, Shoah, économie libérale, rigueur financière.
Le XXIe sera approximatif ou ne sera pas. En gros. »
Au fil de ces 200 92100 chroniques sur des sujets aussi graves que les tongs, le pique-nique, les testicules, le gaz de chips ou les miroirs déformants, Didier Tronchet se plaît à déloger nos certitudes les plus endurcies et ne recule devant aucun raccourci saisissant pour redonner à l’Univers tout son sens : celui de l’humour.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir