Maison sans fenêtres

Notre avis : Maison sans fenêtres est un album criant de vérité et plein d’émotions que l’on peut ressentir en dessins mais aussi en vidéos !…

La République Centrafricaine est un pays où les enfants grandissent malheureusement sans enfance. Obligés à travailler dans les mines de diamants, ils sont aussi mal-nourris, pauvres et vivent dans une insécurité constante. Ils n’ont pas non plus la chance d’aller à l’école et le conflit de 2013 n’a pas vraiment arrangé les choses. Si vous êtes surpris de lire ces lignes, c’est bien le problème. Pour les médias internationaux, ce n’est pas assez spectaculaire, ni sensationnel. C’est pourquoi ces auteurs ont souhaité vous montrer la réalité qui persiste encore et encore.

Salué par le prix de la fondation des Nations Unies pour le meilleur reportage sur les missions humanitaires et développement de l’ONU et de ses agences, Maison sans fenêtres est une bande dessinée brillamment réalisée, mais aussi disponible interactivement, par le biais de QR code tout au long de ses pages. Cet album est tout aussi choquant que tristement réel.

Marc Ellison, auteur de Graphic Memories et Art Beyond Border signe avec Didier Kassaï (Tempête sur Bangui, Pousse-Pousse) cet album aux éditions La Boîte à Bulles et coédité par Médecins sans Frontières !

Article posté le mercredi 07 mars 2018 par Damien Duarte

Maison sans fenêtres aux éditions La Boîte à Bulles décrypté sur Comixtrip, le site BD de référence
  • Maison sans fenêtres
  • Scénariste : Marc Ellison
  • Dessinateur : Didier Kassaï
  • Editeur : La Boîte à Bulles et Médecins sans Frontières
  • Parution : 7 février 2018
  • Prix : 18€
  • ISBN : 9782849532973

Résumé de l’éditeur : En république centrafricaine, les enfants grandissent dans l’insécurité, la pauvreté, et la malnutrition. Le conflit de 2013 n’a fait qu’exacerber cette situation. Accablés par l’incertitude, ils vivent dans la peur. Dans l’impossibilité de se rendre à l’école, leur enfance est interrompue. Avant même le début de la crise, cette ancienne colonie française était considérée comme le pire pays au monde pour être un enfant.
Pourtant, les médias internationaux restent désespérément muets sur cette tragédie : La République centrafricaine est devenue « une maison sans fenêtres. »
Au travers de dessins, de photos et de vidéos (activées par QR codes), cette BD vous plonge aux côtés des plus démunis de cette « crise oubliée. »
Guidé par l’artiste centrafricain Didier Kassai (Tempête sur Bangui), et le photojournaliste britannique Marc Ellison, partez observer le travail des enfants dans une mine de diamants, découvrir la vie dans un camp de réfugiés, et rencontrer les enfants des rues de Bangui.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Duarte

Damien Duarte

Passionné par l'univers de la bande dessinée depuis toujours, ses plus grands héros sont divers et variés comme Ric Hochet, Spider-Man, Batman, Astérix...

En savoir