Memento Mori

L’autrice de Moi, Mikko et Annikki, Tiiki Takalo fut victime d’une hémorragie cérébrale. Elle raconte ce moment douloureux dans Memento Mori aux éditions Sarbacane.

Pour Tiitu la soirée commençait bien et allait être belle… mais d’un seul coup une immense douleur, impossible de bouger, elle téléphone aux urgences, on la fait patienter, les douleurs ne s’arrêtent pas, elle vomit…. Enfin, au second appel, avec réticence, elle est transférée à l’hôpital… Ce n’est pas rien .. Elle vient de faire une hémorragie cérébrale. Elle aurait pu mourir… Prise en charge opérée.. La guérison va être longue…

Parfois les médecins n’ont pas de réponse et à 37 ans, elle ne sait pas pourquoi ça lui est arrivé. En nous parlant de son histoire personnelle, elle se met totalement à nue. Elle aborde plusieurs sujets, la prise en charge par les services médicaux d’urgence, le vide, les doutes, la peur ne pas revivre normalement, la peur de mourir et la dépression mais pas seulement. Ce combat, son combat est celui de nombreuses personnes qui parfois, ne peuvent plus revivre comme avant. Ce soir là elle aurait pu mourir… Mais ce jour là n’est que le début d’un long chemin pour retrouver une vie « normale ».

Whaouuuu, Memento Mori de Tiitu Takalo met en image un récit prenant, fort, douloureux, intense et elle nous la donne avec toute sa sincérité ainsi que tout le chemin qu’elle a dû parcourir pour pouvoir écrire à nouveau. C’est une vraie leçon de vie. Terriblement touchant, on ressent l’urgence de vivre après cette lecture.

Article posté le lundi 29 mars 2021 par Yoann Debiais

  • Memento Mori
  • Autrice : Tiiki Takalo
  • Éditeur : Sarbacane
  • Prix : 25 €
  • Parution : 03 mars 2021
  • ISBN : 9782377316151

Résumé de l’éditeur : La fureur de vivre… Le 4 décembre 2015 avait tout d’une belle soirée. Un projet d’exposition sur le point d’être finalisé, un bon film entre amis, quelques mots doux échangés avec son amoureux… Quand Tiitu s’endort paisiblement dans son appartement de Tampere, elle est loin de se douter que sa vie est sur le point de basculer, qu’une hémorragie cérébrale va la conduire, à 37 ans et en l’espace d’une nuit, au bord du précipice. Et pourtant, tout ne fait que commencer. Tiitu a survécu et elle doit désormais réapprendre à vivre, pas à pas, au rythme des soins infirmiers et d’opérations lourdes, grâce aux deux amours de sa vie, Mikko et le dessin…

À propos de l'auteur de cet article

Yoann Debiais

Yoann Debiais

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir