Mon amie des ténèbres

« Mon amie des ténèbres s’appelle Akane Nishimura ! Elle est extraordinaire ! ». C’est en substance ce que pense Taiyô Takada. Il est nouveau à l’école, et il se lie d’amitié avec la paria du groupe. A travers un récit touchant, Taku Kawamura nous parle d’un soucis éternelle : Le harcèlement. 

Taiyô Takada est nouveau à l’école. Dans sa classe, il y a Akane Nishimura. Elle est toujours toute seule et tout le monde l’appelle « La sorcière des ténèbres« . Il est nouveau, donc il ne sait pas trop pourquoi. Mais sapristi, « La sorcière des ténèbres » que c’est classe comme surnom ! C’est décidé. Taiyô veut rester avec Akane. Peut-être pourra-t-il devenir un adepte des ténèbres lui aussi ? Et puis, elle est drôlement sympa, Akane.

Mais la dite Akane Nishimura, elle, ne comprend pas. Pourquoi ce petit nouveau ne saisit pas qu’en fait, tout cela n’est qu’une histoire bien moche de harcèlement ?

Elle a peur que les autres le rejette et le harcèle lui-aussi. Mais Taiyô ne semble pas décidé à la laisser tranquille. Et puis, elle a beau lui dire de la laisser seule, on s’habitue vite à avoir un ami, finalement.

Mon amie des ténèbres, édité chez Nobi Nobi, est une histoire très franche sur le harcèlement. Ce manga raconte le quotidien silencieux et isolé d’Akane, ainsi que sa peur de sortir de sa coquille. Mais il raconte surtout l’irruption de Taiyô. Gamin naïf qui vient chamboulé cette vie craintive.

C’est une histoire honnête, raconté avec beaucoup de délicatesse, sur un sujet pas drôle. L’approche de Taku Kawamura en fait un manga génial, adorable, très agréable à lire. Du graphisme tout en rondeur, très enfantin, à la bonne humeur ambiante du récit, tout est dans la douceur.

A travers la naïveté à toute épreuve de Taiyô, la vie d’Akane change. Son meilleur bouclier contre la bêtise est sans nul doute cela : Une naïveté franche, témoin de son ouverture d’esprit fabuleuse. Taiyô est un enfant « simple » doté d’une honnêteté désarmante, fort utile pour vaincre ses monstres d’enfants impitoyables envers les autres et eux-mêmes.

Mon amie des ténèbres est un petit bijou d’éducation, une sucrerie légèrement amère bonne à lire aussi bien pour les grands, que pour les enfants. C’est une lecture, qu’à titre personnelle, je conseille aux écoliers et aux adultes.

Article posté le mercredi 01 septembre 2021 par Ma Lo

mon-amie-des-ténèbres-taku-kawamura-nobi-nobi
  • Mon amie des ténèbres
  • Auteur : Taku Kawamura
  • Éditeur : Nobi-nobi
  • Prix : 7,20 €
  • Parution : 8 septembre 2021
  • ISBN : 9782373494990

Résumé de l’éditeur : Une petite fille dont on se moque.
Des camarades qui ricanent.
Un nouvel élève qui ignore tout de ce qui se passe dans la classe.
Taiyô Takada vient d’arriver dans sa nouvelle école. Il découvre que dans sa classe se trouve une fille étrange, Akane Nishimura, que tous les élèves surnomment « la sorcière des ténèbres » : on raconte que si on la touche, on est maudit  ! Alors qu’en fait, elle a simplement peur de sortir de sa coquille… Mais toutes ces rumeurs autour d’elle sont loin d’effrayer Takada. D’une franchise et d’une naïveté à toute épreuve, le jeune garçon désarme non seulement les harceleurs mais aussi Nishimura elle-même, avec sa logique d’une simplicité imparable. Bref, il la trouve vraiment cool et compte bien s’en faire une amie !

À propos de l'auteur de cet article

Ma Lo

Ma Lo

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Ma Lo. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir