Moon

Avec son album Moon, publié chez Rue de Sèvres, Cyrille Pomès nous fait entrer dans un univers qui vit au rythme des saisons. Celui d’un bord de mer où des adolescents sont accrochés aux réseaux sociaux.

Une ville en bord de mer

Le bord de mer, un bonheur qui n’est pas donné à tous de vivre au quotidien.

Bien sûr parfois il faut laisser ceux qui y vaquent, se l’approprier provisoirement. Puis vient le temps de le récupérer, pour en profiter sereinement, en attendant à nouveau de le prêter.

Oui c’est vrai que nous sommes une sorte de royaume de L’Atlantide, qui disparaîtrait au gré des vacances et des vacanciers.

Un rythme au gré des vacances

Mais la ville de bord de mer vit à l’année. Il suffit de regarder les endroits stratégiques comme l’abribus où se retrouvent, pour fumer la nuit tombée, Mel et la jolie Luna.

Autre point de rencontre, devant la boulangerie, une fois le rideau fermé pour Loïc le bad boy et ses potes.

Le point commun de tous ces adolescents, le téléphone. Et passer des heures sur Snoop pour regarder les photos et vidéos postées par les uns et les autres.

Tous, non, il y a Cosmos. Son père lui interdit l’accès à ce précieux sésame. Lui a perdu sa mère et son habitude, c’est d’aller ramasser les canards en plastique jaune échoués sur la plage.

Un univers bouleversé

Quand la rentrée arrive, tous se retrouvent et le quotidien reprend le dessus, rythmé par les likes, les followers et les émojis, même au fin fond du collège, c’est-à-dire les toilettes !

Alors quand un orage éclate et que le réseau disparaît, les ados ne s’en “balèkent” plus, mais plus du tout. D’autant plus que les réparations de l’antenne-relais vont prendre plus de temps que prévu.

Comment survivre alors dans un désert numérique quand on a perdu son GPS ? Les cartes sont rebattues. Quels sont ceux qui vont réussir à s’en sortir et à s’adapter dans un monde sans internet ?

Une vie sans connexion

C’est à une plongée dans une quatrième dimension à laquelle nous assistons avec Moon.
Cyrille Pomès a imaginé un retour en arrière pour une génération d’adolescents hyperconnectés, qui vont devoir vivre sans téléphone et surtout réinventer leur quotidien.

Des relations vont se dénouer et d’autres se nouer, une fois que l’écran n’est plus là.
Les masques tombent et la réalité apparaît, je dirais, enfin !

Moon, une jolie parenthèse de vie où les sentiments naissants et la poésie ont la part belle et où la réalité reprend le dessus, provisoirement, sur la virtualité.

Podcast disponible sur le site de Rue de Sèvres : Cyrille Pomès, débrancher les ados pour les connecter

Article posté le lundi 02 mai 2022 par Claire Karius

Moon de Cyrille Pomès chez Rue de Sèvres
  • Moon
  • Auteur : Cyrille Pomès
  • Éditeur : Rue de Sèvres
  • Prix : 18,00 €
  • Parution : 23 mars 2022
  • ISBN : 9782810214228

Résumé de l’éditeur :  En bord de Méditerranée, lorsque les vacances sont terminées, les estivants désertent les plages et hors-saison, chacun tue le temps comme il peut en attendant le mois de juillet. C’est au coeur de ce quotidien où l’ennui n’est jamais loin que vivent Gabriel, surnommé Cosmos car il semble venir d’une autre galaxie, et Luna, fille populaire, redoutée et admirée sur les réseaux sociaux. Le jour où la foudre s’abat sur l’antenne-relais de la station balnéaire : Internet, téléphones et réseaux sociaux sont coupés et le blues s’abat définitivement sur la petite bande à laquelle ils appartiennent. Obligés de faire bouger les lignes qui régissaient jusqu’ici la cour du collège, ils vont apprendre dans ces conditions à réinventer leur quotidien 2.0. Un récit d’une grande justesse et aux dialogues percutants sur l’adolescence, ou comment faire face à l’autre, dans le jeu du paraître et le besoin de lien social.

À propos de l'auteur de cet article

Claire Karius

Passionnée d'Histoire, Claire affectionne tout particulièrement les bulles qui abordent ces thèmes, mais pas seulement. Elle aime les lectures humaines et intimes qui savent l'émouvoir et lui donnent espoir en la vie. Elle partage sa passion sur sa page Instagram @fillefan2bd.

En savoir