Moriarty, tome 1

Le professeur Moriarty – ennemi mortel de Sherlock Holmes – fait l’objet d’une série pour lui seul éditée par Kana. Ce premier volume prometteur est signé Ryosuke Takeuchi et Hikaru Miyoshi.

Londres, XIXe siècle chez les Moriarty. Famille aristocrate anglaise très aisée, elle est composé du couple ainsi que de deux enfants biologiques Albert et William mais aussi deux enfants adoptés, notamment James, le futur professeur.

James n’est pas très heureux dans la grande maison. Il faut dire que les deux orphelins ne sont pas vraiment considérés comme faisant partis de la famille par la comtesse. Pire, ils sont harcelés par William, l’un des deux enfants légitimes. Son frère aîné imagine alors un plan où ils utilisera ses deux frères adoptés. Il veut bouleverser ce système archaïque et rendre le monde meilleur, sans caste. Dans un premier temps, il fait incendier le manoir et ses parents meurent…

Tout le monde connait Moriarty, le célèbre ennemi de Sherlock Holmes même s’il n’intervient pourtant que dans six récits de Sir Arthur Conan Doyle. Cet être infâme va pourtant faire l’objet de nombreuses adaptations : de fou amusant de la série animée imaginée par Hayao Miyazaki au sanguinaire et machiavélique méchant des films de Guy Richie. En bande dessinée, il est l’un des personnages principaux de Holmes ou Les quatre de Baker Street notamment (voir notre Top 15 des BD avec Sherlock Holmes). Dans cette version de Ryosuke Takeuchi (All you need is kill), il le présente sous des atours charmants, plus jeune et doté d’une grande intelligence. Étonnamment même, il le fait passer pour un défenseur des plus pauvres, lui qui en est issu. Il met en scène un trio de frères qui accomplissent alors des actes pour aider les plus faibles.

Pour accompagner Takeuchi, Hikaru Miyoshi s’attèle au dessin. Son trait élégant et tout en douceur est idéal pour restituer l’ambiance victorienne de l’histoire.

Un début prometteur concernant la volonté de s’attaquer aux classes sociales, malgré des faiblesses concernant la psychologie de certains personnages et des ennemis sans trop de muscles.

Article posté le mardi 07 août 2018 par Damien Canteau

Moriarty de Takeuchi et Miyoshi (kana)
  • Moriarty, tome 1
  • Scénariste : Ryosuke Takeuchi
  • Dessinateur : Hikaru Miyoshi
  • Editeur : Kana, collection Dark Kana
  • Parution : 22 juin 2018
  • Prix : 6.85€
  • ISBN : 9782505070733

Résumé de l’éditeur : Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier abhorre l’aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l’aîné l’intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces « êtres inutiles et sales ». Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve. 13 ans plus tard, à côté de leurs activités officielles, les frères Moriarty sont devenus des « conseillers privés ». Avec William à leur tête, ils aident les gens du peuple, victimes d’injustices, à se venger des riches qui les ont fait souffrir.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir