Mort et déterré 2

Etre un zombie, c’est pas une vie ! Yan en fait l’amère expérience dans ce deuxième volet de Mort et déterré, un formidable série de Jocelyn Boisvert et Pascal Colpron.

Admirablement écrit et mis en page, le premier volume de Mort et déterré nous avait enchanté. Entre drôlerie et immense émotion, cette nouvelle série Dupuis avait l’intelligence de parler de mort, de deuil, d’héroïsme et d’amitié, le tout saupoudré d’un humour subtil.

Pour ce deuxième opus, Jocelyn Boisvert fait prendre une virage à son bel univers – on pourrait se dire : déjà ??? – mais il le fait avec adresse. Les lecteurs sont de nouveau agréablement surpris par une intrigue forte et haletante.

Nous retrouvons Yan Faucher, en état de décomposition, revenu d’entre les morts grâce son ami Nico. Le cachant chez lui, ce garçon est d’une bienveillance à tout propos.

Chez les Faucher, depuis la mort de Yan, rien ne va plus. La tristesse l’emporte et les tensions grandissent à cause de l’absence de l’adolescent.

Yan, quant à lui, aimerait retrouver son meurtrier. En attendant, une fête costumée est organisée pour célébrer la fin de l’année scolaire. Une opportunité pour le zombie de s’y rendre et percer les secrets de son assassin…

Mort et déterré : intelligente série

Vraie série pour adolescent.es, Mort et déterré est une régal pour les yeux et pour l’esprit. On découvre ainsi la vie d’un zombie de son point de vue.

Les rebondissements, les secrets et les non-dits sont exacerbés dans ce deuxième tome. L’humour est moins présent que dans l’opus précédent. Cela est dû à la gravité de la situation. La vengeance sera-t-elle un moteur pour Yan ?

Restent ses amis, Nico et Alice, fidèles malgré son aspect repoussant. L’amitié est vivace malgré la mort. Elle ne s’éteint pas après le passage dans un autre monde. C’est aussi un des thèmes formidables de Mort et déterré.

Côté graphisme, Pascal Colpron nous charme par un trait moderne, un découpage dynamique et une grande lisibilité.

Ce deuxième volet de Mort et déterré est une merveille. Nous l’avions clamé fort lors de la sortie du précédent : cette série est l’une des plus intéressant, innovante et intelligente du magazine Spirou de ces dernières années.

  • A noter qu’une déclinaison en roman a été faite par le scénariste Julien Boisvert aux éditions Fleurus.
Article posté le vendredi 05 mars 2021 par Damien Canteau

Mort et déterré de Pascal Colpron et Jocelyn Boisvert (Dupuis)
  • Mort et déterré, tome 2 : Pas de quartier pour les macchabées
  • Scénariste : Jocelyn Boisvert
  • Dessinateur : Pascal Colpron
  • Coloriste : Usagi
  • Éditeur : Dupuis
  • Prix : 10,95 €
  • Parution : 12 février 2021
  • ISBN : 9791034733415

Résumé de l’éditeur : Réfugié chez son pote Nico, Yan, le zombie, se rend compte qu’il ne peut pas mener son enquête avec sa tête de déterré. Il part donc chez Alice, son amie spécialiste en maquillage, pour qu’elle lui rende un visage un peu plus humain. Mais en chemin, il se fait alpaguer par deux mecs qui vont à une fête costumée. Sur place, il retrouve le jeune client du dealer qui l’a poignardé, mais aussi sa soeur qui a visiblement été droguée par un jeune aux intentions malveillantes. Il la suit et provoque un accident de la circulation pour les tirer des griffes de ce prédateur. Poursuivi par la police, Yan n’est pas près de goûter au repos éternel…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir