My hero’s dream

Les éditions Taifu dévoilent le premier volume de My Hero’s Dream, un boy’s love entre deux lycéens signé Kara Aomiya.

Kaidou participe à un spectacle dans lequel il joue un superhéros très ringard. Il est surpris par un de ses camarades, Honda, un lycéen très populaire. Ce dernier est étonné par ce rôle tant le premier semble loin de cet univers : il serait proche des yakuzas et arbore un look décalé (piercings aux oreilles et cheveux décolorés). Pourtant cette rencontre va les rapprocher, au point de tomber amoureux…

On ne peut pas dire que My Hero’s Dream révolutionne le genre boy’s love. Le manga est très classique dans son approche : deux lycéens aux vies opposés qui tombent amoureux. L’un est timide, introverti et aime les superhéros ringards, tandis que l’autre est exubérant et populaire.

Kara Aomiya, dont c’est la première série, propose donc un schéma classique plutôt agréable. Elle fait le pari de dénoncer les faux semblants et la superficialité des personnes. Elle dit ainsi, en substance, qu’il ne faut pas se fier aux apparences. On est plutôt d’accord avec cela. Restent Kaidou et Honda, deux protagonistes agréables et plutôt attachants. Sans s’embarrasser de décors, la mangaka préfère miser sur les personnages et leurs interactions dans ses planches, plutôt bien réussies.

Article posté le mardi 01 septembre 2020 par Damien Canteau

My Hero's Dream de Kara Aomiya (Taifu Comics)
  • My Hero’s Dream, volume
  • Autrice : Kara Aomiya
  • Éditer : Taifu
  • Prix : 8.99 €
  • Parution : 28 août 2020
  • ISBN : 9782375062005

Résumé de l’éditeur : Dans son lycée, de sales rumeurs courent autour de Kaidô, un jeune homme blond aux airs de délinquant. Mais quand son camarade de classe Honda le rencontre à l’improviste dans les coulisses d’un spectacle de héros, il découvre une tout autre facette de celui-ci ! Bien loin d’être un voyou, il se révèle finalement être un garçon gentil et timide qui ne rêve que d’une chose : devenir acteur de série tokusatsu. Et cet aspect inattendu du jeune cascadeur, Honda en viendrait presque à vouloir être le seul à le connaître…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir