Ratafia, tome 8

Quelques membres de l’équipage du Kouklamou n’en peuvent plus : fini les chasses au trésor, bienvenue à la lecture. Les cales ne sont plus remplies que de centaines de bouquins. Ce revirement – et même plus – est visible dans le 8e opus de Ratafia signé Nicolas Pothier et Johan Pilet.

Romuald déprime depuis que le Capitaine a décidé de ne plus faire la chasse aux navires remplis d’or et de trésors. En effet, les cales du Kouklamou sont maintenant remplies de livres et tout l’équipage s’est pris d’amour pour la littérature.

Mais le pauvre Roro préférait lorsque les membres se comportaient en pirate. Il n’en peut plus. Surtout qu’un notaire – Constant Propriaud – apprend au Capitaine qu’il est l’heureux héritier d’une forte somme d’argent. La condition pour toucher le magot : retrouver d’anciens amis. Ce n’est pas gagné !

Les têtes de Vô – 9e opus de Ratafia – encore une réussite ! Parodie décalée et déjantée des aventures de pirates, cette série plait par son humour potache, ses jeux de mots parfois tirés par les cheveux et autres calembours – dignes de ceux de Goscinny – ses situations rocambolesques, sa galerie de personnages complètement folle et ses dialogues savoureux. On aime à rigoler de cet équipage composé de pirates sous-doués.

Nicolas Pothier (Walhalla) imagine un récit autour de la dépression, l’héritage, l’amitié, les maisons de retraite et Alzheimer. Au passage, il rend hommage aux grandes figures de la bande dessinée mondiale (Corto Maltese, Haddock…), le tout dans un joyeux foutoir qui fait plaisir à lire.

Il est accompagné au dessin par Johan Pilet qui avait pris la succession de Greg Salsedo à partir du tome 6. Les planches de l’auteur de Ninn (avec Jean-Michel Darlot) restitue parfaitement l’ambiance humoristique de la série.

Ratafia : c’est fou et c’est ça qui est bon !

Article posté le jeudi 05 avril 2018 par Damien Canteau

Ratafia 8 de Nicolas Pothier, Johan Pilet et Fred Salsedo (Vents d'Ouest) décrypté par Comixtrip
  • Ratafia, tome 8 : Les têtes de Vô
  • Scénariste : Nicolas Pothier
  • Dessinateur : Johan Pilet
  • Coloriste : Greg Salsedo
  • Editeur : Vents d’Ouest
  • Parution : 14 mars 2018
  • Prix : 11.50€
  • ISBN : 9782344005712

Résumé de l’éditeur : Le vieil homme et l’amer Romuald n’est plus le même depuis que le Capitaine a converti tout l’équipage à son amour des livres. En bon pirate, il ne supporte pas de voir ces piles d’ouvrages poussiéreux remplacer les montagnes d’or des cales de la Kouklamou. On peut même dire qu’il déprime sec ! Heureusement que le testament d’un vieil ami du Capitaine vient bousculer ce calme plat. Un héritage colossal attend ce dernier s’il parvient à remettre la main sur ses anciens camarades de promo : Akable le monomaniaque chasseur de baleines, Porto le globe-trotter à boucle d’oreille, Fernando l’étroit mousquetaire ou encore Isabella Bella la Bomba. Alors qu’une nouvelle aventure se prépare, le passé du capitaine refait surface… et le sourire de Romuald avec. Entre humour absurde, références loufoques et grande aventure, retrouvez le nouveau tome de Ratafia, la série pirate la plus déjantée des mers ! À l’occasion de cette nouveauté, l’ensemble de la série est réédité sous le label Vents d’ouest, chaque album bénéficiant d’un cahier graphique inédit.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir