Rent-a-Girlfriend

Rent-a-Girlfriend. Kazuya Kinoshita est étudiant à Tokyo et ne se remet pas de sa rupture. Pour se changer les idées, il fait appelle au service d’une « Copine à louer ». Un service – non sexuel – bien réel au Japon que Reiji Miyajima tricote dans une histoire ridicule et romantique. Édité chez Noeve Grafx.

Kazuya Kinoshita complexe totalement. Dans sa tête de jeune étudiant japonais un peu pervers, il n’est pas concevable d’être encore puceau à 20 ans. On aimerait le rassurer tout de suite et lui dire que tout va bien, ce n’est pas grave, ce n’est un problème que dans ta tête. Malheureusement Kazuya fait une fixette. Si bien que son pucelage devient un revers comique redondant, fibre inaltérable de son personnage, pour nous lecteur, autant que pour ses camarades. Kazuya est le puceau pervers de la bande. Et vient le jour où sa petite-amie le plaque parce qu’il est trop insistant.

Bref, il déprime. Au fond du gouffre, il fait appelle au service de Diamond, une application de location de petite amie. Pour une heure ou une journée, en échange d’une rémunération, une petite amie. Ainsi il rencontre Chizuru Mizuhara. Une très belle jeune femme, pétillante et douce. Kazuya fait tout pour ne pas oublier qu’il s’agit d’ une relation superficielle, monétisée. Mais après tout, Rent-a-Girlfriend est une romance.

Rent-a-Girlfriend est très fort dans l’humour. Notre empathie pour Kazuya n’a d’égal que notre envie de fuir ce personnage lourdingue, immature et un peu pervers (disons pervers comme un ado de 15 ans… ) Mais c’est ce savant mélange qui provoque notre affection. Quiconque a connu une rupture amoureuse, ou tout simplement une adolescence, peut comprendre à peu près ce qu’il vit. Et il est adorable avec ses prises de tête, ses mensonges à demi-mot, ses angoisses, sa tendresse maladroite…

De l’autre côté du cadran, Chizuru est un peu plus complexe. Elle a une identité compliqué avec des désirs compliqués mais une façon d’agir relativement simple. Formidable actrice dont nous -lecteur et Kazuya– connaissons le vrai visage, les tours, la magie de son jeu d’acteur quotidien. Elle est brillante. Mais pas sûr qu’elle sache exactement ce qu’elle veut.

Dirait-on que tout est gagné d’avance ? Non. Bien sûr que non. Parce que Kazuya est toujours attiré par son ex : Mami Et que Mami ….. est encore plus compliqué que les autres. Mignonne et mauvaise-langue. C’est le genre de personnage que l’on adore détester.

Reiji Miyajima a un style dynamique, top pour de l’humour, ce qui rend les scènes « sérieuses » plus poignantes. Rent-a-Girlfriend est une comédie romantique qui joint parfaitement le ridicule et l’adorable, loin d’être assez banale pour que l’on prévoit exactement comment les choses vont évoluer. C’est une lecture drôle et tendre qui laisse une petite trace lorsque l’on referme le tome.

Article posté le lundi 19 avril 2021 par Ma Lo

Rent-a-Girlfriend - Reiji Miyajima - Noeve Grafx
  • Rent-a-Girlfriend
  • Auteur : Reiji Miyajima
  • Traducteur : Rodolphe Gicquel
  • Editeur : Noeve
  • Label : Noeve Grafx
  • Prix : 7,95 €
  • Parution : 12 mars 2021
  • ISBN : 9782490676545

Résumé de l’éditeur : Kazuya Kinoshita, 20 ans, étudiant, vient de se faire larguer. Un déboire de plus dans la vie de ce garçon maladroit et malchanceux. Désespéré, il installe l’application Diamond, qui permet de faire appel aux services d’une petite amie de location. C’est la belle et inaccessible Chizuru Mizuhara qui se présente à leur premier rendez-vous… et si cette rencontre changeait la donne pour Kazuya ?

À propos de l'auteur de cet article

Ma Lo

Ma Lo

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Ma Lo. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir