Road to nowhere

Entre rêve et réalité, Road to nowhere est un étonnant album de Pao-Yen Ding édité par Misma.

Un adolescent consulte un carte de la Région de l’Inconnu dans le hall d’une gare. Il en sort et entre dans un taxi direction la Station S. Le conducteur percute alors un être difforme en pleine nuit.

Il descend, le transfuse, lui coupe un bras et l’éviscère. Il en sort alors un objectif d’appareil photo. Il a l’habitude de récupéré des organes pour les revendre…

Pao-Yen Ding surprend les lecteurs avec Road to nowhere, un étonnant manga fantastique. L’on suit un jeune adolescent croisant fréquemment des créatures difformes.

Ce récit horrifique est construit comme une fable initiatique où le personnage prend une route vers nulle part. Est-ce un rêve, est-ce la réalité ? Le mangaka taïwanais brouille les pistes et perd son lectorat pour son plus grand plaisir.

On est agréablement surpris par une partie graphique en noir et blanc au feutre et à la mine de plomb très réussie.

Article posté le mardi 02 avril 2019 par Damien Duarte

Road to nowhere de Ping (Misma)
  • Road to nowhere
  • Auteur : Pao-Yen Ding
  • Éditeur : Misma
  • Prix : 15€
  • Parution : 18 janvier 2019
  • ISBN : 9782916254685

Résumé de l’éditeur : Devant son écran d’ordinateur, un jeune garçon tape les mots suivants dans un moteur de recherche : L’AUTRE BOUT DU MONDE. C’est là où il a décidé de partir. Sac sur le dos et carte en main, il saute dans un taxi pour rejoindre la station d’autobus. Dans la nuit, le taxi heurte de plein fouet une mystérieuse créature. Un être d’apparence humanoïde, la figure criblée d’yeux gît sur le bord de la route. Le jeune garçon n’avait jamais vu une chose pareille. Selon le chauffeur, il s’agit d’une espèce en voix d’extinction très prisée pour ses yeux qui sont des lentilles rares d’appareil photo, son sang délicieux comme du thé au lait et sa chair aussi tendre qu’une viande de boeuf de Kobé. Arrivé à la station, le bus que devait prendre le jeune garçon est annoncé avec un retard de 24 heures. Dans la gare déserte, il fait la rencontre d’une jeune artiste qui vit dans un vieux bus aménagé en atelier et qui lui propose de le conduire où il veut. Ensemble, il feront escale dans une vieille cité fossilisée et rencontreront « Le Doc » , scientifique marginal qui a le don de redonner vie aux créatures et qui connaît leur secret… Le secret du monde. Pao-Yen Ding est un jeune auteur et artiste taïwanais, né en 1988 à Taipei. Il participe à des expositions et remporte de nombreux prix à Taïwan, dont le premier prix Jeunes Talents de la ville de Pingtung en 2016, qui lui permettra d’être invité l’année suivante au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Duarte

Damien Duarte

Passionné par l'univers de la bande dessinée depuis toujours, ses plus grands héros sont divers et variés comme Ric Hochet, Spider-Man, Batman, Astérix...

En savoir