Saint Rose à la recherche du dessin ultime

Sous forme de comédie, Saint Rose à la recherche du dessin ultime est une très belle aventure signé Hugues Micol chez Futuropolis.

On est toujours agréablement surpris par le merveilleux univers de Hugues Micol. Après Chiquito la muerte, Terre de feu ou Scalp (Grand prix Töpffer international), il imagine Saint Rose, une aventure graphique originale et haletante. L’auteur parisien se met en scène dans cette histoire autour d’un dessin.

Le dessinateur à rendez-vous chez Santorin Saint-Rose, riche aventurier détective. Il demande à l’enquêteur de l’aider à retrouver un dessin volé qu’il avait réalisé lors d’une soirée privée où il s’était déguisé en Van Gogh. L’appel de l’aventure, il n’en fallait pas plus pour Saint Rose pour embarquer tout le monde vers Macao…

Entre Tintin et Corto Maltese, cet album respire l’action mais surtout la fantaisie. Cette virée en mer vers Macao à la recherche d’un oiseau ayant perdu sa plume est décalée. Aidé aux couleurs par la brillante Isabelle Merlet, Hugues Micol dévoile de très belles planches.

Entre biographie et aventure fantastique, Saint Rose à la recherche du dessin ultime ravira les amateurs d’humour loufoque.

Article posté le samedi 06 avril 2019 par Mikey Martin

Saint Rose à la recherche du dessin ultime de Hugues Micol (Futuropolis)
  • Saint Rose à la recherche du dessin ultime
  • Auteur : Hugues Micol
  • Editeur : Futuropolis
  • Parution : 06 mars 2019
  • Prix : 16€
  • ISBN : 9782754824101

Résumé de l’éditeur : Alors voilà… Hugues Micol est un auteur de bandes dessinées. Un soir, dans une boite de nuit, alors qu’il fait un extra sur le thème des Impressionistes, au milieu des fêtards, il réalise le dessin ultime : un trait nouveau, une piste graphique pleine de promesses, bref, un miracle s’est produit. Il a l’impression que ce dessin marque un tournant dans sa vie d’artiste… Mais hélas, le temps de prendre un verre pour fêter ça, le dessin a disparu. À côté du chevalet, une plume de cigogne noire. Le lendemain, il se rend chez Santorin Saint Rose, le fameux détective aventurier, afin qu’il retrouve son dessin. Pour Saint Rose et son équipe, pas de doute, l’oiseau est migrateur, il a dû migrer vers le sud, avec escale à Macao. Il faut lever l’ancre sur le champ. Sans plus hésiter, Hugues Micol décide de délaisser le confort de sa table à dessin pour suivre l’enquête qui le mènera à l’autre bout du monde !

À propos de l'auteur de cet article

Mikey Martin

Mikey, dont les géniteurs ont tout de suite compris qu'il était sensé (!) a toujours été bercé par la bande dessinée. Passionné par le talent de ces scénaristes, dessinateur.ice.s ou coloristes, il n'a qu'une envie, vous parler de leurs créations. Et quand il a la chance de les rencontrer, il vous dit tout !

En savoir