Show Me Love

Show Me Love est le premier manga d’Ami Fushimi. Elle nous glisse dans une tendresse ambiante et aborde la thématique de la famille, composée, recomposée, décomposée, rafistolée.

Nami et sa mère surbookée emménagent dans leur nouvel appartement. Elle découvre vite qu’un de ses professeur de lycée, M. Nagakawa, habite juste en dessous de chez elle. Nami, abandonnée par son père, est en rupture avec les autres. Tandis que Nagakawa est un père divorcé, séparé de son fils. Pourtant le petit Kenta passe son temps à venir chez lui en catimini, sans prévenir sa mère. Très vite Nami se lie d’amitié avec l’enfant.

Ce one shot d’Ami Fushimi orbite autour du rôle du père. Entre une adolescente qui n’a plus de contact avec le sien, un père qui ne sait pas comment montrer son amour et un petit garçon qui ne trouve pas sa place entre ses deux parents, un équilibre fragile se met en place. Grâce aux uns et aux autres, Nami, Kagakawa et Kenta retrouvent l’amour qu’ils avaient oubliés.

C’est une histoire pleine de douceur, où des personnages amorphes en terme de relations humaines se réveillent peu à peu et retrouvent le goût de l’amour parent-enfant. Cependant on sent comme un manque de fluidité. Certaines évolutions scénaristiques arrivent comme un hoquet.

Cela tient peut-être du fait qu’Ami Fushimi a dû faire des concessions. Pour des raisons éditoriales (ndlr : mot fourretout pour dire que ce n’est pas le choix de l’auteur) son histoire devait être achevée en 5 chapitres. Show Me Love en aurait bien mérité un ou deux de plus.

Ami Fushimi dévoile avec Show Me Love, publié aux éditions Akata, la douceur de ses histoires et des thématiques à fleur de société dans un mélange de pudeur et d’affirmation de son style.

Article posté le mercredi 16 septembre 2020 par Marie Lonni

Show me love (Akata)
  • Show me love
  • Auteur : Ami Fushimi
  • Éditeur : Akata
  • Prix : 8,05€
  • Parution : 28 mai 2020
  • ISBN : 9782369747420

Résumé de l’éditeur : Nami vient d’emménager avec sa mère dans un nouvel appartement. Abandonnée par son père, l’adolescente désabusée est en rupture avec les autres. Mais elle découvrira avec stupeur qu’un de ses professeurs habite désormais dans le même immeuble qu’elle. Ce dernier, divorcé, vit séparé de son ex-femme et de son fils, Kenta. Très vite, la collégienne se prend d’affection pour le petit garçon…

À propos de l'auteur de cet article

Marie Lonni

Marie Lonni

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont engloutie Marie. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir