Strip tease

Pour son premier album, Emma Subiaco a décidé de raconter une partie de sa vie lorsqu’elle travaillait dans un club en tant que danseuse. Strip tease est une bonne autofiction éditée par Long Bec.

Un jour qu’elle rentre plus tôt chez elle, Camille surprend son copain au lit avec une autre femme. Elle le jette dehors. La jeune étudiante en architecture ne baisse pas pour autant les bras et décide de devenir strip teaseuse. Elle se fait embaucher dans un club où elle devient Elise. Elle côtoie alors une faune bigarrée d’hommes qu’elle doit faire consommer une maximum, des collègues plus surprenantes les unes que les autres et doit parfaire ses mouvements de bassin autour d’une barre de pole dance…

Sans jamais s’apitoyer sur son sort, toujours avec beaucoup de recul et d’autodérision, Emma Subiaco parvient à nous tenir en haleine avec une histoire se déroulant dans un milieu méconnu de nombreux Français. A l’image de Pauline Perrolet avec Les noctambules de l’autre côté du bar qui évoquait la vie de barmaid de l’autrice à Bruxelles, Emma Subiaco ne donne jamais le beau rôle aux hommes et magnifie ces femmes – même celles au physique ingrat – qui jouent avec leur corps pour plaire à ces hommes venus passer du bon temps dans le club.

Strip tease : C’est rafraîchissant, c’est simple dans la narration et c’est agréable à la lecture.

Article posté le samedi 19 mai 2018 par Damien Canteau

Strip tease de Emma Subiaco (Le Long Bec)
  • Strip tease
  • Autrice : Emma Subiaco
  • Editeur : Le Long Bec
  • Parution : 02 mai 2018
  • Prix : 20€
  • ISBN : 9791092499704

Résumé de l’éditeur : Camille, une jeune architecte, rentre chez elle à l’improviste et surprend son copain au lit avec une jolie blonde. Blessée, elle vire immédiatement l’indélicat de chez elle et décide de faire le bilan de sa vie. Une remise en question qui la conduit à se lancer un étrange défi : celui de devenir danseuse dans une boîte de strip-tease. Un monde dont Camille ignore tout et qu’elle découvre progressivement avec l’aide de ses nouvelles collègues toutes plus déjantées les unes que les autres. Avec beaucoup d’humour et de justesse, Emma Subiaco décrit un monde interlope dans lequel les « mecs » n’ont pas vraiment le beau rôle..

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir