The Witch and the Beast

The Witch and the Beast. Savez-vous comment lever la malédiction d’une sorcière ? Dans un manga de fantasy contemporaine, Kousuke Satake nous embarque de véritable enquête à la Sherlock Holmes, la magie en plus.

The Witch and the Beast est une histoire qui se veut surprenante.

Ashaf et Gido cherchent une sorcière. L’un par professionnalisme, l’autre à des fins purement personnelles. Ashaf est un magicien sociable et expérimenté. Toujours la cigarette au bec, la politesse en deuxième nature, malin et malicieux. C’est le genre d’homme à toujours avoir une idée derrière la tête, cultivant l’art du secret derrière son masque d’honnêteté. Son acolyte, Gido, jeune femme au regard de haine, hargneuse, violente, impulsive, est porteuse d’une agressivité sans pareille. S’il ne faut pas se fier aux apparences, ces deux-là en sont le premier exemple.

Ils font partie de l’Ordre. Une organisation magique qui agit par la sorcellerie pour la sorcellerie. Le ministère de la magie dans un monde où la magie fait partie du paysage, en somme. Voyageant de pays en pays, Ashaf et Gido cherchent une sorcière bien précise et répondent aux missions concernant des créatures, des services, des petits délits liés à la magie. Cela à le don de mettre Gido en rogne. Mais Ashaf s’exécute de bon cœur.

C’est leur principal travail après tout. Les missions concernant des sorcières sont rares. Mais parfois ça arrive. Et quand ça arrive, Gido sourit de toutes ses dents. Et Ashaf de murmurer : « Ça ne va pas être simple ». Car les sorcières n’attirent que les malheurs.

The Witch and the Beast est une histoire de sorcellerie moderne sous couvert d’enquête policière. Elle est chargée de mystère et de revirement dramatique. Nous sautons d’une mission à l’autre, anecdotique ou relevant du roman policier.

Le comportement poli et maîtrisé d’Ashaf permet un équilibre avec la vulgarité profonde de Gido. L’ambiance du manga mi-sérieuse mi-débandade colle par ailleurs, plutôt bien avec le graphisme.

Un graphisme chargé et dense. Doté d’un certain dynamisme, il manque cependant d’un peu de clarté. Il provoque une sorte de touffeur froide, propre à l’univers. Mais cela rend la lecture un peu contraignante. D’autant plus qu’il se charge au fur et à mesure de l’histoire, de plus en plus de gore et de sordide.

Kousuke Satake a tenté l’originalité. Il a voulu, semble-t-il, prendre l’imaginaire collectif à rebrousse-poil pour étonner son public. Les ingrédients d’une bonne série policière magique sont là. Du mystère, des personnages atypiques, une grande quête ponctuée de quêtes secondaires, un univers du récit que l’on ne connait pas encore dans sa globalité. The Witch and the Beast a du potentiel. Pourtant, on ne peut s’empêcher de remarquer un certain déséquilibre. A trop vouloir étonner, l’auteur a rendu certains éléments inaccessibles.

The Witch and the Beast, édité chez Pika édition, n’exploite pas tout son potentiel, mais cela reste une lecture très sympa, énergisante, et un peu glauque.

Article posté le vendredi 14 mai 2021 par Ma Lo Torikō

The Witch and the Beast - Kousuke Satake - Pika
  • The Witch and the Beast
  • Autrice : Kousuke Satake
  • Editeur : Pika Edition
  • Prix : 7,50€
  • Parution : 5 mai 2021
  • ISBN : 9782811643348

Résumé de l’éditeur : Dans ce monde où des événements surnaturels entraînent parfois des ravages, Ashaf et Guido sont tous deux envoyés par l’Ordre de l’Écho Noir, dont la mission est d’éviter les débordements causés par la sorcellerie. Si Ashaf, magicien affable et chevronné, accomplit ses tâches de bonne grâce, Guido semble nourrir un dessein plus personnel lié à une sorcière en particulier… Avec la vengeance pour moteur, cette bête enragée ne pourra être entravée dans sa chasse !

À propos de l'auteur de cet article

Ma Lo Torikō

Ma Lo Torikō

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Ma Lo. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir