Tom Thomson, esquisses du printemps

C’est l’histoire de Tom Thomson, le plus grand peintre canadien du XXe siècle. Sa vie est contée de manière magistrale par Sandrine Revel chez Dargaud. Majestueux !

Il y a des biographies dessinées et il y a celles magnifiées par Sandrine Revel ! Après le magistral Glenn Gould (Prix Artémisia), elle nous enchante de nouveau avec ce récit biographique. Les deux univers d’ailleurs ne sont pas si éloignés que cela. Elle magnifie leur vie d’artiste et d’homme par une chaleur, une douceur, une grande justesse narrative et une documentation solide.

Telle une enquêtrice, l’autrice de Pygmalion remonte le fil de l’existence de ce peintre né en 1877 et mort en 1917. En effet, deux hommes se penchent sur la mort « accidentelle » de l’artiste. Le lecteur découvre alors les débuts de ce peintre qui créa des tableaux sur une très courte période de dix ans. Ces pochades sur bois ou carton et ses toiles (Boats, Algonquin Park, Early Spring, The Jack Pine…) sont autant de grands moments picturaux. Sa gloire sera posthume, secouant les passionnés, les experts et affolant les ventes aux enchères.

Sandrine Revel (Un drôle d’ange gardien) possède ce don unique de conteuse, un chose rare en bande dessinée. Elle réinterprète les peintures de Tom Thomson comme si on y était. Les étendues et les grands espaces canadiens sont là, devant nous, simples, beaux et d’une grande force. Ce récit troublant offre un écrin aux thématiques de la mémoire, de la transmission et du passé.

Tom Thomson, esquisses du printemps : merveilleuse biographie d’un peintre extraordinaire et talentueux. On aime, on recommande !

Article posté le samedi 16 novembre 2019 par Damien Canteau

Tom Thomson, equisses du printemps de Sandrine Revel (Dargaud)
  • Tom Thomson, esquisses du printemps
  • Autrice : Sandrine Revel
  • Éditeur : Dargaud
  • Prix : 21€
  • Parution : 23 août 2019
  • ISBN : 9782205076097

Résumé de l’éditeur : Tom Thomson, dont les paysages grandioses de la nature sauvage de l’Ontario ont marqué l’entrée des arts canadiens dans la modernité, est mort jeune dans des circonstances troubles. En enquêtant sur les circonstances de la disparition précoce du peintre, au moment où il parvenait à la reconnaissance, Sandrine Revel esquisse le portrait subtil de cet artiste unique, en interrogeant la nostalgie dans l’art comme celle qui s’attache aux artistes. Un livre sur la mémoire et le passé, troublant, beau et triste comme le temps qui passe.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir