Un avion sans elle

Un avion sans elle, c’est la déclinaison en bande dessinée du roman éponyme de Michel Bussi par Fred Duval et Nicolaï Pinheiro chez Glénat.

18 ans que le Grand-Duc enquête sur la miraculée du « Mont Terrible ».
18 ans que l’identité de celle que l’on surnomme « Libellule » reste une énigme.
18 ans que deux familles s’affrontent autour de son identité.
18 ans c’est l’âge de Lylie, va-t-elle enfin savoir qui elle est ?

C’est la seconde adaptation de Michel Bussi que Fred Duval réalise après Nymphéas Noirs qui avait été un de mes gros coup de cœur de 2020 (Il est sorti fin 2019). Mais comment adapter un best-seller qui s’est vendu à plus de deux millions d’exemplaires sans le trahir ? Et bien tout simplement en faisant confiance au talent de Fred Duval qui avec des choix judicieux et un découpage très intelligent arrive à nous tenir en haleine jusqu’aux toutes dernières pages. Côté graphisme le traitement de Nicolaï Pinheiro est, quant à lui, en parfaite adéquation avec l’histoire.

Prenez un best-seller de Michel Bussi, ajoutez l’intelligence d’un maître du scénario, complétez avec un dessin extrêmement bien adapté à cette intrigue et vous obtenez Comme un avion sans elle, un véritable page-tuner qui ne vous laisse aucun moment de répit. Un polar aux multiples facettes qui ne faut pas louper cette année.

Article posté le samedi 21 août 2021 par Yoann Debiais

Un avion sans elle de Michel Bussi, Fred Duval et Nicolai Pinheiro (Glénat)
  • Un avion sans elle
  • Scénariste : Fred Duval, d’après le roman de Michel Bussi
  • Dessinateur : Nicolaï Pinheiro
  • Editeur : Glénat
  • Prix : 25 €
  • Parution : 26 mai 2021
  • ISBN : 9782849533888

Résumé de l’éditeur : Le best-seller de Michel Bussi en bande dessinée ! Crédule Grand-Duc veut mourir. L’enquête de sa vie a échoué… Depuis 18 ans, il cherche l’identité de Lylie, la miraculée du Mont Terrible, une petite fille rescapée du crash du vol Istanbul-Paris survenu le 23 décembre 1980. Car deux bébés étaient à bord ! Les Carville et les Vitral, deux familles que tout oppose – Les Carville, issus de la haute bourgeoisie industrielle française et les Vitral, vendeurs de frites sur la côte normande – se disputent celle que la presse ne tarde pas à surnommer Libellule. La justice finit par confier l’éducation de Lylie aux modestes Vitral. Engagé par les Carville, le détective s’est lancé dans un périple de dix-huit ans d’interrogations, d’hypothèses, de coups tordus, et d’échecs… Et puis… Alors qu’il va presser la détente, Crédule observe une dernière fois la Une du journal de l’époque… Soudain, tout est clair… Drame familial, polar parfaitement huilé et quête d’identité, l’adaptation au cordeau du roman de Michel Bussi orchestrée par Fred Duval se voit sublimer par la patte graphique et la narration de Nicolaï Pinheiro. Véritable page-turner, ce récit dense aux personnages complexes et attachants promène le lecteur dans les mystères de l’enquête autant que dans les décors des quartiers parisiens, les chemins de grande randonnée du jura ou du front de mer dieppois. A la manière d’un subtil tour de magie, Un avion sans Elle, dévoile progressivement ses secrets pour mieux cacher le tour qu’il est en train de nous jouer.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann Debiais

Yoann Debiais

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir