Vie et mort de Toyo Harada

Est-ce vraiment la fin du puissant Toyo Harada ? Ce superhéros navigue entre deux eaux dans Vie et mort de Toyo Harada, un sympathique comics très rythmé signé Joshua Dysart et Cafu chez Bliss Comics.

Détenteur des droits pour la France des éditions Valiant, Bliss Comics poursuit son petit bonhomme de chemin éditorial avec un nouveau très bon album, Vie et mort de Toyo Harada. Dans la plus pure tradition des récits de superhéros, Joshua Dysart n’épargne pas son personnage principal.

Tout commence au Japon lors de la Seconde guerre mondiale et le largage de la bombe nucléaire sur Hiroshima. Alors qu’il voit les siens mourir sous ses yeux, Toyo Harada acquiert à ce moment-là, des pouvoirs surnaturels.

Après quelques réglages pour les contrôler, il réunit autour de lui, une ligue de justiciers composés d’être supra-naturels, appelés Psiotiques.

Au-dessus de la République du Congo, un long câble doit servir pour l’ascendeur entre la Terre et l’espace. Ce gigantesque montage est l’œuvre de l’équipe de Toyo. Mais voilà, la structure est attaquée. Angela, l’une des membres des Psiotiques, en profite pour doubler les autres. Elle lâche même une étrange bête féroce sur la boîte crânienne d’un de ses amis. Il est alors sous sa coupe…

Après Harbinger, Joshua Dysart s’attaque à Toyo Harada. En 224 pages, il raconte l’enfance, les pouvoirs de cet homme mais également la composition de la ligue. De sa capacité naissante à sa mort, tout est là, simple et fort.

Ce comics est passionnant et accrocheur. Ce récit complet met aussi la lumière sur la géopolitique (Afrique, Chine, USA), la course à la colonisation spatiale, mais également sur l’impérialisme américain sur le reste du monde. Le scénariste n’oublie pas le capitalisme et le libéralisme et ses connexions entre les états et les nouvelles technologies. Les affaires politico-financières ne semblent jamais loin.

De son côté, Cafu réalise de très belles planches. Décidément, il confirme tout le bien que l’on pense de lui et s’affirme comme un grand auteur.

Vie et mort de Toyo Harada : c’est fort, c’est fun et ça pulse !

Article posté le samedi 14 décembre 2019 par Damien Canteau

Vie et mort de Toyo Harada de Cafu et Joshua Dysart (Bliss Comics / Valiant)
  • Vie et mort de Toyo Harada
  • Scénariste : Joshua Dysart
  • Dessinateur : Cafu
  • Éditeur : Bliss
  • Prix : 23€
  • Parution : 29 novembre 2019
  • ISBN : 9782375781906

Résumé de l’éditeur : Le testament de l’homme le plus puissant du monde. Après avoir survécu à Hiroshima, la bombe qui a activé ses incroyables pouvoirs psychiques, Toyo Harada s’est juré d’empêcher l’humanité de s’entretuer à nouveau. Il dédierait sa vie à la réalisation de son utopie, quel qu’en soit le prix. Utilisant ses pouvoirs pour devenir l’un des hommes les plus riches et influents de monde, il crée en secret la Fondation Harbinger, où il recrute des psiotiques, des êtres dotés de pouvoirs comme lui, pour agrandir les rangs de son armée. Mais depuis, son empire s’est effondré et l’existence des psiotiques et de la Fondations été révélée au monde. Contraint de réaliser son plan au grand jour, il installe sa nouvelle Fondation sur une bande de côte africaine et offre aux nations qui acceptent de le soutenir, des technologies encore jamais vues. L’équilibre géopolitique du monde est bouleversé, et un conflit ouvert éclate avec les grandes puissances de la planète : Harada sortira-t-il de cette guerre en héros de l’humanité… Ou en son plus terrible ennemi ? Joshua Dysart (Harbinger, Urgence Niveau 3) et CAFU (Black Panther) content les derniers jours du personnage le plus fascinant de l’univers Valiant. Ils concluent ainsi le grand « Cycle Psiotique », débuté avec Harbinger et suivi d’Imperium. Un récit complet accessible qui questionne profondément notre monde et notre moralité.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir