Ninja-K

Des Ninjas, de l’action, un terrible secret et une porte d’entrée sur l’univers Valiant, tel est le programme de Ninja-K paru chez Bliss comics.

UN BON SCENARIO D’ESPIONNAGE

Pendant la première guerre mondiale, le MI6, les services secrets britanniques, créent un programme qui vise à former des guerriers furtifs quasiment invincibles, on les appelle les Ninjas. Pendant près d’un siècle, ils se succèdent, œuvrant dans l’ombre pour mettre fin aux plus grands conflits mondiaux. Mais lorsque Ninja-D est assassiné, Ninja-K, l’actuel guerrier décide d’enquêter sur les causes de la mort de son mentor.

Sans être elles-mêmes originales, l’association de chacune des idées de base de ce scénario promet un récit dans lequel l’action sera omniprésente.

Et c’est le cas, Christos Gage maîtrise la narration pour faire en sorte que le lecteur ne s’ennuie pas une seconde.

DÉCOUVRIR L’UNIVERS VALIANT

L’autre point fort de cet imposant volume de 400 pages, c’est de permettre à un lecteur totalement novice de découvrir et d’apprécier sans aucun problème l’univers et les héros Valiant.

En effet, après un premier arc narratif uniquement consacré au Ninja-K, le scénariste incorpore petit à petit d’autres héros et ennemis emblématiques sans pour autant complexifier le récit.

Qu’on connaisse ou pas ces protagonistes, l’intrigue reste totalement accessible. Libre à nous ensuite de compléter nos connaissances avec la lecture d’autres tomes des récits complets proposés par Bliss Edition dans son catalogue.

Mais alors, on pourrait se dire qu’un lecteur habitué à l’univers Valiant restera sur sa faim.

Il n’en est rien.

Ninja-K : UNE RÉÉCRITURE ASTUCIEUSE DU HÉROS

La véritable trouvaille scénaristique de Christos Gage réside en effet dans ce qui aurait pu n’être qu’un détail : Ninjak devient Ninja-K

Ainsi, alors que Colin King connu sous le nom de Ninjak, était un super-héros à part entière, il devient, sous la plume de Gage, le dernier représentant d’une lignée de Ninjas formés en secret par le MI6.

Les enjeux diffèrent et le concept prend ainsi de l’épaisseur en ajoutant une touche de programme top secret gouvernemental destiné à créer des super agents. De fait, Ninja-K partage bon nombre de points communs avec James Bond.

Mais on pense aussi bien évidemment à des personnages comme Captain America ou Wolverine issus de l’univers Marvel, ce qui n’est pas pour déplaire à un lecteur habitué aux comics.

Ces deux facettes du personnage sont assumées par le scénariste qui alterne des histoires d’espionnage avec des aventures de super héros avec beaucoup de maîtrise.

PLUSIEURS UNIVERS, PLUSIEURS DESSINATEURS

Pour illustrer ces univers graphiquement différents, Christos Gage s’est accompagné de dessinateurs choisis avec justesse.

Ainsi, les différentes ambiances sont magnifiées par des artistes qui mettent en avant leurs points forts. On prend donc plaisir à admirer les magnifiques planches de piliers de l’univers Valiant.

Le premier est Tomás Giorello (X-O Manowar), un habitué des super-héros dont la maîtrise des scènes d’action est à couper le souffle.

Roberto de la Torre (Rapture), avec son style rugueux, accompagne les histoires les plus noires du recueil.

Et pour compléter le tableau, les aventures mettant en scène les super-vilains les plus puissants sont illustrées par le talentueux Juan José Ryp (Britannia).

Notons enfin que les éditions Bliss complètent ces aventures d’une galerie de couvertures et de croquis en noir et blanc qui permettent d’admirer la maîtrise graphique des artistes qui donnent forme à Colin King, le désormais célèbre Ninja-K.

Avec la publication de Ninja-K, les éditions Bliss continuent leur politique visant à faire découvrir l’univers Valiant aux lecteurs français par le biais de volumes conséquents et cohérents. Il s’agit là d’une belle réussite, qui ravira les néophytes comme les habitués.

Article posté le samedi 21 septembre 2019 par Victor Benelbaz

Ninja-K de Cage, Giorello, de la Torre et Ryp (Bliss Comics / Valiant)
  • Ninja-K
  • Scénario : Christos Cage
  • Dessinateurs : Tomas Giorello, Roberto de la Torre et Juan José Ryp
  • Éditeur : Bliss Comics
  • Prix : 35€
  • Parution :  19 avril 2019
  • ISBN : 9782203148888

Résumé de l’éditeur : Il y a plus d’un siècle, les services secrets britanniques ont créé une division top-secret, l’arme la plus efficace de sa Majesté : le programme NINJA. Cette armée d’agents furtifs a déja un beau palmarès : Ninja-A, l’arme silencieuse de la couronne pendant la Première guerre Mondiale, Ninja-E, l’agent globe-trotteur qui a évité que la Guerre Froide ne dégénère… Et plus récemment Ninja-K, alias Colin King, un assassin redoutable qui a déjà sauvé le monde de nombreuses fois. Aujourd’hui, un ennemi inconnu élimine les membres du programme NINJA un par un… Et Ninjak est le prochain sur la liste ! Derrière cette menace, se cache peut-être le secret le plus sordide du MI6… Le scénariste Christos Gage (Amazing Spider-Man, la série Daredevil sur Netflix,…) embarque le plus grand espion de l’univers Valiant dans un thriller haletant, accompagné de Tomás Giorello (X-O Manowar) et Juan José Ryp (Britannia, No Hero).

À propos de l'auteur de cet article

Victor Benelbaz

Victor Benelbaz

Tombé dans la marmite de la bande dessinée depuis tout petit, Victor est un vrai amateur éclairé. Comics ou récits jeunesse sont les deux genres préférés de ce professeur de français.

En savoir