Violette Morris, première comparution

Soupçonnée de collaboration avec les Allemands pendant la 2e Guerre mondiale, Violette Morris a été exécutée en avril 1944 à bord de son automobile. A-t-elle vraiment fait preuve d’intelligence avec l’ennemi ou est-ce pour autre chose qu’elle fut assassinée ? Kris, Bertrand Galic et Javi Rey dévoilent le premier volume de cette excellente série chez Futuropolis.

A peine la 2e guerre mondiale terminée que Lucie Blumenthal tente de comprendre pourquoi Violette Morris fut exécutée. Pour cela, elle se rend sur place à Evreux, assiste à l’excavation des corps et découvre médusée que c’est bien sa meilleure amie qui a été enterrée là sans artifice. Elle aurait subi l’assaut de résistants alors qu’elle conduisait sa voiture. A ses côtés, dans la fausse commune, on retrouve les corps de deux adolescents et d’un adulte.

Lucie se remémore alors ses années de pensionnat avec Violette, qui deviendra son aimée et surtout un grande championne de boxe. Ce vedettariat lui ouvrira les portes de l’occupant…

Après le formidable Un maillot pour l’Algérie, Kris et Bertrand Galic élaborent un nouveau scénario aussi intense et prenant que leur précédent ouvrage. Ils ont choisi de raconter le parcours étonnant de Violette Morris, une femme aux mille vies. Championne dans de nombreuses disciplines sportives (athlétisme, football, boxe ou course automobile), elle sera aussi chanteuse et amie de Joséphine Baker ou Jean Cocteau. Avec son apparence d’homme, elle ne passait pas inaperçue.

Dans cet excellent premier tome sur 4, ils mettent en scène Lucie – un personnage fictif – l’ancienne amante de Violette qui tente de démêler le vrai du faux. De suite, le lecteur connait leur liaison, laissant toute la place à l’histoire de Violette. C’est cet amour qui donne l’envie à Lucie de comprendre. L’adolescence et le début de la carrière dans la boxe sont ainsi dévoilés aux lecteurs. Son vedettariat ressemble en de nombreux points à Al Brown (homosexualité, boxe, danse, musique et Cocteau).

Le récit du duo de scénaristes est enlevé et prenant tel un excellent polar. Ce passionnant premier volet bénéficie de l’excellent travail de Javi Rey. Le dessinateur  de Un maillot pour l’Algérie et Intempérie nous charme par des planches lumineuses. Un découpage classique mais redoutablement efficace et un trait semi-réaliste achèvent de nous convaincre.

Violette Morris : le début prometteur d’une grande saga historique. Le portrait d’une femme hors-norme ! Passionnant !

Article posté le mercredi 07 novembre 2018 par Damien Canteau

Violette Morris 1 de Javi Rey, Kris et Bertrand Galic (Futuropolis)
  • Violette Morris à abattre par tous les moyens, Première comparution
  • Scénaristes : Kris et Bertrand Galic
  • Dessinateur : Javi Rey
  • Editeur : Futuropolis
  • Prix : 16€
  • Sortie : 11 octobre 2018

Résumé de l’éditeur : Violette Morris est l’une des sportives françaises les plus titrées de l’histoire. Une championne toutes catégories : boxe, natation, football, athlétisme, course automobile. Elle devint chanteuse de cabaret et égérie des années 30, amie de Jean Cocteau, de Joséphine Baker, de Brassaï… Voilà pour la légende. Une légende noire. Mais la réalité, quelle est-elle ? L’assassinat de cette  » femme à abattre par tous moyens  » ne cache-t-il pas autre chose ? Hors norme, sa personnalité est celle d’une femme impossible à enfermer en cases, son histoire est inouïe, son destin forcément tragique !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir