Zébuline

Les éditions Des ronds dans l’o proposent Zébuline, une très jolie série jeunesse signée Nancy Guibert et Armelle Modéré.

Après la chipie Lili Pirouli, Nancy Guibert et Armelle Modéré s’associent de nouveau pour une série douce et tendre, Zébuline.

Petite écureuil gentille, Zébuline a été adoptée par Marcus, un chien bienveillant. Tous les deux habitent un tronc d’arbre comme l’ensemble des personnes du village. Au fil des saisons, une très belle amitié, qui se transforme en amour filial, se noue entre les deux personnages.

Les autrices imaginent quatre courtes histoires d’une dizaine de pages chacune mettant en scène les relations entre les deux héros. Du Monsieur tout seul dehors dans la neige invité par la petite fille à l’arbre des amis – puisque Zébuline n’a pas de possibilité de construire un arbre généalogique – en passant par Pussi le chat qu’ils ont adopté ou la mauvaise humeur de la petite écureuil, tout est beau et câlin dans ce  livre illustré.

Idéal pour les plus petits, Zébuline est un album à lire avec les enfants, tranquillement avant de dormir. Le format court des mini-récits est parfait en cela. L’amitié, l’amour d’un père pour sa fille adoptive différente, la solidarité mais aussi la tristesse d’être abandonné dressent des pistes pour discuter avec ses enfants.

Zébuline bénéficie de tout le talent graphique d’Armelle Modéré. L’autrice de Jules B nous enchante avec ses personnages anthropomorphiques délicieux. Sa palette de couleurs et son trait donnent de l’épaisseur à leur pelage. On a l’impression qu’ils sont tout doux.

Article posté le samedi 30 novembre 2019 par Damien Canteau

Zébuline, vive l'amitié de Armelle Modéré et Nancy Guibert (Des ronds dans l'o)
  • Zébuline, Vive l’amitié !
  • Scénaristes : Nancy Guibert
  • Dessinatrice : Armelle Modéré
  • Éditeur :  Des ronds dans l’o
  • Prix : 15 €
  • Parution :  06 novembre 2019
  • ISBN : 9782408016258

Résumé de l’éditeur : Zébuline vit avec Marcus, son papa d’adoption, dans une maison suspendue. «Vive l’amitié» raconte diverses situations auxquelles la fillette est confrontée dans sa vie quotidienne : « Le monsieur tout seul » aborde le fait d’aller vers l’autre après avoir croisé un SDF ; « Pussi » parle de la perte d’un objet ; On aborde également les sujets de l’adoption et de l’amitié. « La mauvaise humeur » au réveil après un cauchemar – tristesse-amour inconditionnel – peur de l’abandon. « L’arbre des amis » ou chercher à connaître ses origines.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir