Gros ours et petit lapin

Que peuvent bien se raconter un ours et un lapin – deux amis – pendant leurs longues journées ? Gros ours et Petit lapin signé Nylso est une merveille narrative et graphique, éditée par Misma.

GROS OURS ET PETIT LAPIN : DEUX AMIS QUE TOUT OPPOSE

Au milieu d’une très belle nature vierge de tout homme vivent deux amis Gros ours et Petit lapin. Surprenant que ces deux animaux puissent être amis ! En effet, tout les oppose; l’un est carnivore et l’autre herbivore – le premier pourrait donc faire du second son repas  – l’un est un colosse, l’autre est frêle. Parfois les deux animaux aimeraient échanger leur place : Gros ours voudrait être un lapin et Petit lapin, un ours.

D’un côté, le lecteur peut observer la vivacité, les grandes provocations, l’égoïsme et la cupidité de Petit lapin et de l’autre la gentillesse, la bienveillance, le quasi mutisme de Gros ours. Malgré leurs grandes différences, une belle amitié les unit, qui leur permet de passer de longues journées à se prélasser au soleil, à pêcher, à chercher du miel, se baigner, rêvasser mais surtout refaire le monde. En effet, les deux animaux aiment bavarder, philosopher et s’adonner à de belles joutes verbales.

GROS OURS ET PETIT LAPIN : UN BEAU CONTE PHILOSOPHIQUE

Tout dans cet album plait ! Si le lecteur est charmé par le dessin, il l’est aussi par la très grande qualité de la narration à travers des dialogues d’une belle et rare intelligence. En effet, Nylso met dans la bouche de ses deux héros de papier des pensées poétiques et philosophiques sur leur condition de vie, les saisons qui passent ou la nature qui les entoure.

Ces scènes drôles et d’une belle sensibilité sont aussi ponctuées de grandes pauses contemplatives, sans aucun dialogue; juste Gros ours et Petit lapin seuls au milieu de la nature.

GROS OURS ET PETIT LAPIN : UNE CLAQUE VISUELLE

Cette belle histoire d’amitié est portée par une somptueuse partie graphique. Quelle claque visuelle ! Sans cadre, les planches merveilleuses de Nylso sont composées de dessins avec de nombreuses hachures et petits traits qu’il multiplie. Parfois, la nature absorbe les deux héros et les fait presque disparaître. En effet, elle semble luxuriante et imposante, comme si  parfois elle les écrasait. La force de son dessin réside aussi dans la vivacité de cette nature, le lecteur a même l’impression qu’elle vit, qu’elle bruisse, qu’elle respire et qu’elle frétille. Il faut souligner que la réalisation de cet album fut un travail de longue haleine, puisque l’auteur a mis six années pour l’achever (en plusieurs étapes).

Après quatre années passées comme technicien dans un laboratoire de chimie, Nylso décide de quitter Paris pour une année sabbatique à Rennes, sa ville natale. Là, il crée Le Simo, un fanzine qui édite de très bons auteurs comme John Porcellino (auteur du très bon Tueur de moustiques, L’employé du moi), Laurent Lolmède ou J. Manix. Puis, il se lance dans Chez Jérôme Comix,  une aventure collective d’auteurs rennais. Dans le même temps, il publie Jérôme d’Alphagraph chez Flblb,ou encore deux albums avec Marie Saur : Porsmeur (L’employé du moi) et My road movie (Sarbacane).

*A noter que pour El don Guillermo et Estocafish, fondateurs des éditions Misma, c’est un énorme coup de cœur que de publier ce premier album de Nylso. En vacances chez eux à Toulouse, il avait encouragé et motivé les deux frères à se lancer dans l’aventure éditoriale. Douze années plus tard, Gros ours et Petit lapin fait partie du catalogue de la sympathique et dynamique maison d’édition pour leur plus grand bonheur et celui de leurs lecteurs. La boucle est bouclée !

Pour découvrir quelques très belles illustrations de ce jeune auteur à suivre, vous pouvez parcourir le blog de Nylso, ici.

Article posté le mercredi 18 mai 2016 par Damien Canteau

Gros ours et Petit lapin est un petite pépite graphique et narrative de Nylsa aux éditions Misma, décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Gros ours et petit lapin
  • Auteur : Nylso
  • Editeur : Misma
  • Prix : 20€
  • Parution : 13 mai 2016

Résumé de l’éditeur : « C’est moi gros ours, c’est toi petit lapin, c’est moi le gros et toi le petit… » Voilà qui pourrait être la chanson de générique parfaite pour l’histoire d’amitié qui va suivre. Petit lapin est vif, loquace, provocateur, égoïste et cupide. Il se prend pour un génie, mais détale comme un lièvre dès qu’il s’agit de sauver sa peau. Gros ours, lui, est un ours bien léché, posé, pas très bavard et peu sûr de lui. Imperturbable, il peut arpenter la forêt pendant de longues heures à la recherche d’un peu de miel. Les deux animaux que tout oppose sont seuls au monde, échoués dans une nature affranchie de toute civilisation. Alors, ils n’ont rien de mieux à faire que de se promener dans les bois, pêcher, se baigner dans les ruisseaux, lézarder au soleil… et philosopher ! Les saisons passent, ponctuées de pensées et de grandes réflexions sur le sens de la vie. Le lapin se prend pour un ours et l’ours voudrait bien devenir un lapin, et, sans s’en rendre compte, tous deux marchent main dans la main sur le chemin de la vérité.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir