Justin

Vouloir être un  garçon  alors que l’on est une fille, c’est ce qu’a ressenti dès le plus jeune âge Justine. Révoltée contre les gens autour d’elle et ses parents, à l’adolescence, elle chemine vers ce qu’elle veut le plus au monde : devenir un homme. Gauthier aborde délicatement ce sujet difficile dans Justin, un remarquable roman graphique aux éditions Delcourt.

ROBE ET POUPÉE CONTRE FOOT ET BAGARRES

Née en 1983, la jeune Justine entre dans la vie de sa maman qui voulait une fille et qui n’a eu qu’un enfant. Si son état civil la nomme avec trois prénoms féminins Justine, Claude, Adélaïde, dès l’âge de 4 ans, dans le parc avec ses amis, c’est une évidence elle le dit : « tout le monde sait que je suis un garçon ».

Pour elle, au plus profond de son être, elle est un garçon. Tout le monde le sait sauf ses parents. C’est le début des conflits : elle se coupe les cheveux, elle rejette les cadeaux estampillés « fille » comme les poupées que lui offre sa grand-mère et elle ne sait pas dans quelle équipe elle doit aller lorsque le prof de sport le demande. Ses camarades de classe lui font comprendre que ce n’est pas possible, mais elle se défend – ce sera ainsi durant toute sa jeune existence, elle devra aller contre la norme – pas le plus simple. Elle préfère le foot et les bagarres aux poupées et les robes. C’est ainsi, point !

L’ADOLESCENCE : PÉRIODE DÉLICATE

Comme bon nombre d’enfants, l’adolescence est une période délicate, surtout quand on ne se sent pas à sa place dans la société. Pour cacher ses formes naissantes, elle porte des vêtements amples, met un casquette et s’intéresse à Cary Grant – pour faire plaisir à sa mère – mais s’identifie aussi à lui, son allure et ses costumes. Par la suite, elle pense qu’elle est homosexuelle et rencontre Joëlle avec qui elle s’entend à merveille et qui lui fait découvrir l’amour lesbien. Pourtant, elle n’est pas convaincue par cette expérience. Ce qu’elle veut le plus, c’est apparaître comme un homme aux yeux de sa compagne.

Joëlle, jeune fille délicate et compréhensive le devine : et si elle pouvait être transsexuel ? Si c’est un choc et qu’elle met du temps à cheminer vers cette possibilité – elle aura une période ultra-féminine entre temps – elle rencontre un psychiatre qui lui parle comme elle veut l’entendre et l’accompagne vers l’opération et la libération : enfin elle va devenir un garçon !

SUJET TABOU

Publié une première fois en 2013 aux éditions Institut Pacôme, Justin est une très belle autofiction (récit d’événements de la vie de l’auteur sous une forme plus ou moins romancée). Unique dans le monde de la bande dessinée, la transformation physique d’une personne transexuelle est ici tout en délicatesse et en mis en image de manière pudique. Cette volonté de mettre en lumière les moments de sa vie, force l’admiration. Comme beaucoup d’entre nous, nous nous posons de multiples questions sur notre personnalité, notre avenir; Gauthier va encore plus loin et casse ainsi les codes d’une société ultra-normée avec force et courage.

Pour évoquer ce sujet tabou, elle utilise des personnages zoomorphes afin de mettre plus de distance entre son parcours personnel et la bande dessinée. Son dessin en noir et blanc fait d’un simple trait est pourtant d’une grande expressivité. Les décors a minima permet à l’auteure de mettre en valeur les personnages, les situations et les dialogues très forts.

Les trans commencent à être visibles, notamment par les destins de frères réalisateurs Wachowki (Laurence devenu Lana et Andrew devenu Lily) mais aussi Caitlyn Jenner qui fut William précédemment (ancien athlète et maintenant animatrice), le monde s’ouvre petit à petit vers les trans, même s’il reste beaucoup à faire pour qu’ils-elles ne soient plus discriminé(e)s.

LE DESTIN DE JUSTIN

Les questionnements sont nombreux : la place de l’auteure dans sa famille, à l’école et dans le monde qui l’entoure. Malmenée, incomprise voire rejetée, elle va de psychologue en psychologue pour trouver enfin le bon qui l’aidera au mieux dans son cheminement.

Diplômée de l’Ecole des Arts décoratifs de Strasbourg, Gauthier débute dans l’illustration pour la presse jeunesse (Fleurus, Astrapi, Lito, Moi je lis, Capsule cosmique ou Dlire) et dans l’édition jeunesse (Le Seuil, Sarbacane ou Belin). Dans le même temps, elle réalise des projets de bandes dessinées : Peau de lapin (Misma) ou L’enterrement de mes ex (6 pieds sous terre).

Si le destin de l’auteure semble douloureux, le lecteur le sent, elle est épanouie et mieux dans sa peau lorsqu’il referme l’album et c’est là l’essentiel. Justine n’est plus, vive Justin !

Article posté le vendredi 22 avril 2016 par Damien Canteau

Le transexualisme délicatement abordé dans Justin signé Gauthier aux éditions Delcourt, décrytpé par Comixtrip le site BD de référence
  • Justin
  • Auteure : Gauthier
  • Editeur : Delcourt, collection Hors Collection
  • Prix : 14.50€
  • Parution : 06 avril 2016

Résumé de l’éditeur : Quand le prof de sport demande de former une équipe de filles et de garçons, Justine reste au milieu. Il sent bien qu’il n’appartient pas au genre qu’on lui a attribué mais il se persuade que tout le monde le sait, « sauf papa et maman ». Au fil de sa vie d’enfant, d’ado et de jeune adulte, souvent malmené et incompris, Justine va entreprendre de vivre qui il a toujours été, c’est-à-dire Justin.

BLOG DE GAUTHIER

Pour prolonger  la découverte de l’auteur, vous pouvez parcourir son blog : http://annecharlottegautier.fr/bandes.html

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir