La Présidente

Le tandem Durpaire-Boudjellal, aidé cette fois par Laurent Muller, récidive avec le troisième et dernier tome de La Présidente, une série de politique-fiction qui raconte l’arrivée au pouvoir du clan Le Pen. 

A L’ÈRE DU BIG DATA

On avait quittés tous les personnages de cette politique-fiction en 2022, dans une France fracturée, en pleine déliquescence, présidée par Marion Maréchal- Le Pen, où la devise républicaine Liberté-Egalité-Fraternité avait laissé place à la plus prosaïque et bien plus inquiétante « Unité, Modernité, Sécurité « . On les retrouve en juin 2023, réunis au cœur de la Silicon Valley, en compagnie des « grands  » de ce monde, dont les Trump et les Poutine, venus chercher auprès des géants de l’internet les nouveaux outils de surveillance et de contrôle qui leur permettront de garder la main mise sur leurs concitoyens. C’est aussi ce qu’est venu chercher la présidente française, qui doit affronter dans son pays une résistance de plus en plus active…

Dans ce troisième tome de La Présidente, les auteurs poursuivent leur exploration de ce que pourrait être la France gouvernée par l’extrême-droite. A ces politiques autoritaires se sont joints cette fois des géants du web. Avec leurs mouchards électroniques et des systèmes de surveillance sophistiqués, ils proposent aux dirigeants de mettre leurs pays en coupe réglée, supprimant par exemple les professeurs au profit de plates-formes éducatives aux contenus ciblés qui permettront de surveiller chacun…

LA NOUVELLE VAGUE

Cet ultime volet de la série met à nouveau en lumière la constante rivalité qui oppose Marion Maréchal Le Pen à sa tante Marine. Rivalité qui se transforme en haine lorsque la première a poussé la seconde à la démission (voir tome 2). On retrouvera aussi dans ce dernier opus tous les opposants à ce nouveau pouvoir. Face à ces personnages politiques bien réels, les auteurs de la série ont inventé les membres de la famille d’Antoinette, l’ancienne résistante, Tarik et Fati, Stéphane… Ce sont ceux-là qui organisent la résistance et la riposte, préparant avec leurs moyens l’arrivée d’une nouvelle vague destinée à balayer ces deux quinquennats brutaux.

VERS UNE CITOYENNETÉ ÉTENDUE ?

En juillet 2023, les choses vont s’accélérer et se modifier…Le pouvoir vacille. A la faveur de manifestations monstres et malgré la loi martiale instituée dans le pays, l’hostilité au gouvernement grandit. Un an plus tard, des scandales éclatent un peu partout. La France qui accueille à Paris les Jeux Olympiques se couvre de honte après que le gouvernement Le Pen a refusé de donner un visa à certains athlètes en raison de leur pays d’origine. Une nouvelle élection présidentielle se profile. Deux ans après avoir été évincée du pouvoir par sa nièce, Marine Le Pen fait son retour. Elle affrontera cette fois un tandem Macron-Taubira, porteur d’un courant baptisé La vague humaniste… Emmanuel Macron va l’emporter dans un pays qui met en place une VIe République et des institutions qui entendent donner à chacun une citoyenneté étendue…

Bien sûr, à quelques encablures d’une échéance présidentielle qui n’a rien de virtuelle, cette série de science-fiction politique résonne étrangement si l’on considère, sur la foi de bien des sondages, qu’une certaine candidate ne serait plus qu’à quelques marches du podium.

Le message, car il y en a un dans cette trilogie civique, est assez clair. Il porte la critique d’un totalitarisme en marche et fustige les replis d’une société en perte de repères. La Présidente est pour l’heure un succès de librairie qui a touché quelques 500 000 lecteurs. Les planches noir et blanc de Boudjellal faites de photos hyperréalistes retravaillées génèrent au final une sensation de malaise et d’inquiétude illustrant parfaitement le propos.

Article posté le samedi 01 avril 2017 par Jean-Michel Gouin

La présidente 3 de François Durpaire, Laurent Muller et Farid Boudjellal (Les Arènes) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • La présidente, tome 3 : La vague
  • Scénario : François Durpaire et Laurent Muller
  • Dessin et mise en scène: Farid Boudjellal
  • Parution: mars 2017
  • Prix: 20 euros

Résumé de l’éditeur : Dans le 3e volet de la Présidente le pouvoir en place adopte une série de mesures avec la collaboration des big data visant à étouffer la diffusion des idées de l’opposition. L’heure est à la surveillance globale et totale. En échange de cette aide, la Présidente, va accorder des concessions énormes aux géants du net. Nous voilà plongé dans une dictature inédite, régit par des règles algorithmiques…Mais, la situation économique et sociale se détériore de manière très alarmante. Le peuple descend dans la rue, manifestant son opposition au gouvernement. Marine Le Pen est rappelée au pouvoir. Le clan Le Pen s’entête dans leur idéologie nationaliste.À l’international, Donald Trump et Vladimir Poutine durcissent le ton face à la Chine et les états du sud. Avec l’aide de la CIA , les États Unis apportent leur soutien à la Présidente.Au moment où paraît ce volume de science-fiction civique, Marine Le Pen n’a jamais été aussi proche de l’emporter.

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Michel Gouin

Jean-Michel Gouin

Passionné par l’écrit, notamment l’histoire, la littérature policière et la bande dessinée, Jean-Michel Gouin est journaliste à Poitiers.

En savoir