L’esprit du camp

Etre monitrice dans un camp d’été lorsque cela n’est pas voulu, n’est pas une sinécure. Pourtant Elodie va devoir se faire rapidement à l’organisation du lieu. Michel Falardeau met en scène les aventures de la jeune adolescente et des participants dans L’esprit du camp, un album Lounak.

ENVOYEE DE FORCE AU CAMP DE L’OURS

1994. Lycéenne d’à peine 17 ans, Elodie est énervée contre sa mère qui a décidé de l’envoyer de force dans un camp d’été pour y être animatrice. Elle aurait préféré rester avec ses amis en ville.

Pensant être la pire des monitrice – elle ne connaît ni la faune ni la flore de la forêt – elle doit se faire à l’idée qu’elle va y passer deux mois de ses vacances.

DIRECTEUR LOUCHE, COLLÈGUES SURPRENANTES ET ENFANTS PARTANT AU QUART DE TOUR

Elodie est accueillie par le directeur du Camp de l’ours, un quadragénaire lunettes rondes, pull à col roulé vert, short bleu et à l’air louche. Son humour ne détend pas la jeune adolescente qui est laissée en plan par sa mère.

Elle prend ses quartiers dans la cabane réservée aux animateurs et pense qu’elle pourra échapper aux présentations. Elle tente donc de se faire la plus discrète possible. Manqué ! Elle doit visiter le camp au pas de course ; les enfants arrivent dans l’après-midi.

A peine le temps d’apprendre l’hymne du camp que les cars déversent les petits surexcités par leur futur séjour dans la nature. Elodie doit en gérer dix…

L’ESPRIT DU CAMP : BELLE AVENTURE DANS LA NATURE

Dans la veine de Lumberjanes (Urban Comics) mais sans le côté fantastique, L’esprit du camp est un bel album jeunesse, drôle et empli d’aventures.

Le récit d’une belle modernité de Michel Falardeau ravira les ado-lecteurs qui pourront facilement s’identifier aux personnages, notamment Elodie, râleuse ne voulant obéir ni à sa mère – qui la contraint – ni à ses nouveaux collègues.

Située au Canada dans les années 90, L’esprit du camp joue aussi sur la corde de la nostalgie pour les lecteurs plus âgés. Cet effet n’est pas si marqué que cela et pourra donc parfaitement convenir aux plus jeunes.

Aux Etats-Unis comme au pays de l’Erable, les camps d’été sont prisés et nombreux. Il y en a pour tous les goûts : nature, sport, science… De véritables institutions pour les enfants de la classe moyenne.

La grande force du récit de l’auteur de Mertownville réside dans la galerie de personnages qu’il a multiplié. Parfois un brin caricaturaux – cela est dans les codes des albums humoristiques que de grossir les traits – ses héros de papier sont décalés.

Les actions s’enchaînent, les quiproquos et les situations cocasses aussi sous les crayons de Michel Falardeau. Son trait à la palette numérique moderne est d’une redoutable efficacité.

LE STUDIO LOUNAK

Le Studio Lounak basé au Québec développe un catalogue varié et d’une belle richesse éditoriale. De Far Out à Hasard ou destinée, en passant par L’abominable Charles Christopher ou Puragtoire, depuis 2014, il fait vivre la bande dessinée canadienne à l’image de La Pastèque, Mécanique Générale ou Pow Pow.

Comme le mentionne le site de Lounak : « Les éditions Lounak publient de la bande dessinée associée aux littératures de l’imaginaire. Elles sont nées d’un désir de faire de beaux livres à partir du travail artistique incroyable qui est exécuté quotidiennement au Studio Lounak. Fascinés autant par la bande dessinée américaine, européenne qu’asiatique, nous publions ce qui nous inspirent. »

Article posté le lundi 09 octobre 2017 par Damien Canteau

L'esprit du camp 1 de Michel Falardeau (Lounak) décrypté par Comixtrip
  • L’esprit du camp, volume 1
  • Auteur : Michel Falardeau
  • Coloriste : Cab
  • Éditeur : Loubak
  • Prix : 15.50€
  • Parution : 12 mai 2017
  • ISBN : 9782924648100

Résumé de l’éditeur : Une adolescente est envoyée de force par sa mère dans un camp de vacances, où elle devra travailler comme animatrice tout l’été. Perdue en pleine forêt, entourée d’inconnus avec lesquels elle ne semble pas avoir d’affinités, Élodie considère déjà que ses vacances sont fichues… mais le camp du Lac à l’Ours lui réserve plusieurs surprises ; un jour après l’autre, un groupe de petites rousses à l’imagination débordante, un directeur de camp mystérieux et une collègue attentionnée transformeront son séjour en véritable aventure…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir