Ragemoor

Herbert est le maître du château de Ragemoor, un lieu maudit presque humain. Rêvant de Anoria, une jeune femme lui rendant visite avec son père, il éprouvera pourtant de grandes difficultés liées à Ragemoor pour la séduire. Cette histoire fantastique d’horreur est scénarisée par Jan Strnad et mise en images par Richard Corben.

Perché sur un rocher, le château de Ragemoor impressionne par sa grande et grosse stature et il effraie aussi ses rares visiteurs. Des forces surnaturelles l’animent quasiment comme un être humain, respirant, souffrant ou avalant ses contradicteurs. Herbert est le maître des lieux depuis peu, s’isolant de plus en plus. Accompagné de son majordome Bodrick, serviteur loyal depuis plusieurs années et de Machlan, son père, devenu fou à cause du Ragemoor et qui erre nu entre les murs de la cour du château. Le jeune homme reçoit la visite de JP, son oncle et d’Enoria, sa belle jeune fille. Alors que ces derniers doivent prendre congé le lendemain, Herbert ne souhaite pas les voir partir cassant ainsi sa monotonie. Pourtant l’oncle aimerait récupérer les lieux voyant la forteresse mal gérée par son frère et son neveu.

Après avoir raconté l’histoire de Ragemoor à ses hôtes d’un soir, Herbert et Anoria partent se coucher ; des bruits lugubres venus du fin fonds des entrailles du château commencent à s’entendre, faisant tout d’un coup peur à ses occupants. La bête se réveille…

Entre Lovecraft et Edgar Allan Poe

Le récit sombre de Jan Strnad est ciselé et précis. Laissant peu de place aux temps morts, emportant avec lui le lecteur. L’intrigue fantastique et d’horreur monte au fur et à mesure des pages, passant d’une simple histoire à un summum de tension bienvenue. Les personnages s’effacent presque devant le véritable héros de l’album : le château de Ragemoor, prenant vie sous nos yeux. Sinistre, lugubre et avide de chair fraîche, la forteresse ressemble à beaucoup de tueurs en série. Les dialogues rares sont aussi très bien pensés. Proche des romans de H.P Lovecraft et Edgar Allan Poe, le scénario propose une ambiance oppressante et de peur, extrêmement bien écrit. Le trait d’une très grande qualité de Richard Corben est incroyable ! Pour ses personnages, il travaille à l’ordinateur à partir de photos de proches pour les tordre et les détourner : l’effet rond est sensationnel. Alors que l’ambiance est sombre, les visages rayonnent grâce à un léger glacis très lumineux. A noter qu’une interview croisée des deux auteurs est adossé à l’album, permettant au lecteur d’en apprendre un peu plus sur Ragemoor.

Ragemoor : un album fantastique d’horreur à l’intrigue très maîtrisée et dessiné par le talentueux Richard Corben. Une grande réussite !

Article posté le samedi 15 février 2014 par Damien Canteau

  • Ragemoor
  • Scénariste : Jan Strnad
  • Dessinateur : Richard Corben
  • Editeur: çà & là / 360 Media Perspective (en co-édition pour le premier tirage)
  • Prix: 20€
  • Sortie:  14 février 2014

Résumé de l’éditeur : Ragemoor ! Vestige de civilisations disparues, le Château de Ragemoor est un lieu maudit pour les hommes ! Nourries de sang païen versé au cours de sacrifices rituels impies depuis des temps immémoriaux, ses pierres cachent de sombres et terrifiants secrets, fatals aux rares inconscients qui seraient prêts à s’y aventurer… Herbert Ragemoor est le maître du château. Il vit dans l’isolement, fidèlement servi par Bodrick, le majordome, tandis que son père, complètement fou, erre dans les couloirs qu’il parcourt en hurlant, nu. Jusqu’au jour où vient leur rendre visite l’ambitieux oncle JP, accompagné de sa superbe fille Anoria, qui rêve de s’approprier les lieux…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir