Art ludique

L’objet à lui seul suscite la convoitise. L’intérieur est du meilleur goût. A travers 500 pages d’un très bel ouvrage broché, Jean-Manuel Kriegk et Jean-Jacques Launier (le fondateur de la galerie Arludik à Paris) dressent un panorama passionnant de l’Art ludique.

Mais justement, qu’est-ce que l’art ludique? Il s’agit du courant artistique méconnu mais pourtant incontournable, issu du cinéma, du jeu vidéo, des mangas ou de la bande dessinée. Car derrière ces fims, jeux ou albums ayant bien souvent un gros impact sur l’imaginaire collectif la plupart des artistes qui en sont à l’origine sont méconnus du grand public.

Bien sûr, tout le monde sait qui est Walt Disney, sauf que le père de Mickey Mouse reste l’exception qui confirme la règle avec peut-être Hayao Miyazaki. Mais les autres? Qui connait Peter de Sève et Mike Defeo qui se cachent derrière l’incontournable Scrat de l’Age de glace? Qui sait que Michel Ancel est le créateur des Lapins crétins? Et que Shigeru Miyamoto est celui du célèbre Donkey  Kong, Super Mario ou Zelda? Que Aleksi Briclot est le talentueux illustrateur des cartes à jouer Magic?

Ce livre contribue à sortir de l’anonymat ces géniaux créateurs à travers de nombreux textes et entretiens tout en laissant une large place à l’illustration. C’est à la fois beau et savoureux. Et surtout accessible à tous.

Pour cela, les auteurs ont articulé leur travail autour de plusieurs grands chapitres. Après une nécessaire introduction, ils invitent le lecteur à découvrir l’histoire et la géographie de l’art ludique qui se décline principalement sur trois continents: l’Europe (la France et la Belgique), les Etats Unis et le Japon. Mais l’heure est à la mondialisation…

Mais tout cela ne serait rien sans les studios. Car c’est également la grande force de cette forme d’art dont les oeuvres naissent bien souvent de plusieurs cerveaux tout en impliquant plusieurs techniques comme le dessin, la modélisation ou l’animation.

Enfin, et c’est avant tout pour cela qu’on l’aime, plus de 200 pages sont consacrées aux principaux grands noms du genre: Hayao Miyazaki, John Howe, Sylvain Despretz, Hideo Kojima et Yoji Shinkawa, Juanjo Guarnido, Peter de Sève, Benjamin, Glen Keane, Michel Ancel, Mike Defeo, Aleksi Briclot, Autochenille Production, Vikto Antonov, Bobby Chiu et Kei Acedera, Sylvain Chomet, Shigeru Miyamoto, Geof Darrow, Iain McCraig.

C’est à la fois riche et très complet. Sans oublier ces annexes truffées de chiffres, avec notamment le top des meilleures ventes de planches originales de bande dessinée et les meilleures ventes « Animation art ». Car c’est sûr, en refermant ce livre, on est vraiment convaincu que l’on vient de (re)découvrir le nouveau grand courant artistique. Et c’est tant mieux…

Article posté le jeudi 13 octobre 2011 par Nicolas Albert

  • Art Ludique
  • Auteurs: Jean-Samuel Kriegk et Jean-Jacques Launier
  • Editeur: Sonatine
  • Prix: 34 euros
  • Sortie: le 13 octobre 2011

À propos de l'auteur de cet article

Nicolas Albert

Nicolas Albert

Nicolas Albert est journaliste à la Nouvelle République - Centre Presse à Poitiers. Auteur de plusieurs livres sur la bande dessinée (Atelier Sanzot, XIII 20 ans sans mémoire…) ou de documentaires video, il assure également différentes missions pour le festival international de la bande dessinée d'Angoulême : commissaire d’expositions (Atelier Sanzot, Capsule Cosmique, Boule et Bill, le Théâtre des merveilles, Les Légendaires…), metteur en scène des concerts de dessins, rédacteur en chef de la WebTV et membre du comité de sélection.

En savoir