Azadeh, L’Iranienne passionnée de foot

La pratique d’une activité sportive est largement recommandée et répandue aujourd’hui. Mais tous les enfants n’ont pas le droit d’accéder à certains sports selon s’ils sont garçons ou filles. C’est le cas d’Azadeh, une jeune Iranienne. Avec Azadeh, L’Iranienne passionnée de foot, le scénariste Pog et la dessinatrice Parastou Haghi, nous montrent les difficultés rencontrées par cette jeune fille pour vivre sa passion. Cet album jeunesse, tiré d’une histoire vraie est publié chez Des Ronds dans l’O.

Le football comme passion

Comme de nombreuses filles de son âge, Azadeh aime le football. Elle aime jouer au football. Et surtout elle ferait n’importe quoi pour assister à un match d’une équipe masculine, surtout celle représentant son pays.

Mais contrairement à d’autres filles qui pratiquent librement ce sport dans le monde, Azadeh, elle, n’a pas cette totale liberté. En effet, Azadeh vit en Iran. D’ailleurs son frère trouve qu’avec cette passion dévorante pour le football, elle a un comportement de garçon manqué. Ce qu’Azadeh réfute bien évidemment, pour elle, il s’agit juste d’une passion sportive.

L’utilisation de stratagèmes pour vivre son sport

Alors quand un match important a lieu, la jeune fille décide de passer outre l’interdiction faite aux femmes iraniennes d’y assister dans les tribunes. Et pourtant, quoi de plus grisant que d’entrer dans un stade et de regarder le match aux côtés des hommes ! Même si cela est formellement interdit par la loi iranienne.

Alors, il faut ruser et aller outre pour vivre son rêve. Et rien de mieux qu’un bon déguisement pour devenir invisible aux yeux de ceux qui pensent que les footballeurs ne doivent pas être vus par des femmes. Celles-ci ne sont en effet pas prêtes à voir des hommes à moitié nus et qui plus est lancent des jurons. Enfin le pensent-ils !

Une pratique féminine encadrée

Azadeh pratique également le football dans son club réservé aux femmes. Là encore, la tenue qu’elle et ses amies doivent adopter est très réglementée. Pas question pour les jeunes filles de laisser paraître le moindre morceau de peau et les cheveux doivent être recouverts d’un foulard.

Mais cette tenue règlementaire n’empêche nullement le jeune footballeuse de s’entraîner et de jouer des matchs contre d’autres équipes de jeunes filles.

Le rêve d’Azadeh est de devenir une championne de football. Et elle aimerait bien pouvoir montrer à son frère la façon dont elle joue. Mais là encore, malheureusement lui aussi n’est pas autorisé à assister à un match de football féminin.

Un album reflétant une réalité sociétale

Avec cet album jeunesse, les auteurs nous font entrer dans une société, la société iranienne qui a décidé de cloisonner les relations hommes femmes. Et c’est par l’intermédiaire d’une jeune fille et de sa passion pour le football que nous pouvons appréhender un univers qui nous est totalement étranger.

Parastou Haghi, la dessinatrice, connaît bien  l’Iran, puisque c’est son pays d’origine. Elle en est partie pour aller faire ses études au Canada, mais elle y est retournée et y habite actuellement. Avec son dessin plein de fraîcheur et de couleur, elle nous montre tous les trésors d’ingéniosité déployés par une jeune Iranienne pour parvenir à ses fins. Tout simplement jouer au football et devenir une championne.

L’histoire d’Azadeh est une histoire vraie et de nombreuses filles et femmes iraniennes ont actuellement beaucoup de difficultés à pratiquer un sport. C’est un combat au quotidien pour ces femmes qui luttent pour leur indépendance. Et ce n’est pas le retour de la police des mœurs depuis fin juillet 2023 qui devrait leur faciliter la tâche !

Article posté le mercredi 06 septembre 2023 par Claire Karius

Azadeh, l'Iranienne passionnée de foot de Pog et Parastou Haghi chez Des Ronds dans l'O
  • Azadeh, l’Iranienne passionnée de foot
  • Scénariste : Pog
  • Dessinatrice : Parastou Haghi
  • Éditeur : Des Ronds dans l’O
  • Prix : 15,50 €
  • Sortie : 23 août 2023
  • ISBN : 9782374181400

Résumé de l’éditeur : Azadeh est iranienne. Elle est passionnée par le foot mais dans son pays, les filles n’ont pas le droit de participer aux matches avec les garçons. Face à cette injustice, Azadeh va ruser et vivre sa passion jusqu’au bout malgré tout.

À propos de l'auteur de cet article

Claire Karius

Passionnée d'Histoire, Claire affectionne tout particulièrement les albums qui abordent cette thématique, mais pas seulement. Elle aime également les lectures qui savent l'émouvoir et lui donnent espoir en l'Homme et en la vie. Elle partage sa passion de la bande dessinée dans l'émission Bulles Zégomm sur Radio Tou'Caen et sur sa page Instagram @fillefan2bd.

En savoir